The Viceroys – « Inna De Yard »

Inna De Yard[Album]
27/03/2006
(Makasound/Discograph)

Non content d’avoir donné naissance à un des concepts d’album les plus intéressants que le reggae ait vu éclore, le label Makasound continue sur sa lancée et se permet même de l’enrichir. En effet, ce sont cette fois les Viceroys, trio vocal mythique du Studio One, qui investissent le yard, toujours en acoustique mais avec une instrumentation plus proche de celle d’un opus classique. Entendez par là que basse, batterie, guitare, clavier, et percussions sont désormais de la partie. Un élément qui ne laissera pas tout le monde indifférent, le public peu habitué à « creuser » le reggae pouvant considérer la série « Inna De Yard » jusqu’à maintenant un peu trop ressemblante.Du coup, Earl Chinna Smith, guitariste indétrônable du projet, se retrouve épaulé par quelques poids lourds du genre, Sangle Davis (guitariste de Bob Marley), Bo Pee (guitariste des Roots Radics), et Robbie Leen (clavier de Studio One, Sly & Robbie, Gainsbourg ou Tiken Jah Fakoly) pour les citer, auxquels s’ajoutent, entre autres, les collaborations de Jah Youth, Kiddus I, Alphonso Craig et Kush McAnuff. Du coup, Wesley Tinglin (fondateur du groupe en 1966), Neville Ingram et Michael Gabbidon (dernier arrivé il y a maintenant trois ans et également connu sous le nom de Gary Paul pour ses collaborations avec Max Roméo) sont dans leurs petits chaussons pour interpréter de leurs sublimes voix, dans l’intimité du yard et de l’acoustique, quelques-uns de leurs plus grands tubes (« Ya Ho », « My Mission Is Impossible », « Shadrach, Meshach, and Abendigo »). Ce nouveau volume de la série Inna De Yard pourrait bien élargir un peu plus son public. Du coup, on se prendrait même à rêver d’un concert évènement dans nos contrées, comme si le Yard et tous ses acteurs pouvaient au moins une fois s’exporter sur une scène française…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire