Mr Scruff – « s/t 59″

s/t[Album]
10/05/2005
(Ninja Tune/Pias)

Maintenant que Mr Scruff fait parler la poudre à chacune de ses sorties discographiques ou scéniques, il était grand temps de revenir en arrière, à ses débuts, histoire de reproposer au grand public les premiers morceaux du bonhomme, appelé alors Funky Scruff, sortis sur divers maxis, à l’époque chez Pleasure Records. Et cela, c’est Ninja Tune qui s’en charge évidemment en compilant quelques Eps pour une ressortie éponyme qui, vous vous en doutez, vaut le détour

Car on a le bonheur de remonter le temps au rythme des compositions de Scruff, comme pour mieux comprendre l’orientation actuelle de sa musique. « Frolic Ep Part 1″ ouvrait le bal en 1995 avec l’énorme tube « Chicken In a Box » et le tout aussi enjoué « Bass Baby », tandis que « Frolic Ep Part 2″, sorti en 1996, dévoilait une face plus dub hip hop de l’anglais avec notamment le massif « Tubby Mechanical Friend ». Ce n’est qu’à l’été de cette même année que « Limbic Funk » ouvre la porte des influences plus jazzies chères à Scruff: « Bobby’s Jazz Pony », « Night Time » et « After Time » envoient le bois mais gagnent en chaleur grâce, entre autres, à la participation de Josef Ward à la trompette et au clavier. La suite n’en sera que plus logique puisque le double Ep « Mr Scruff » enfoncera le clou en 1997 avec les terribles compromis que sont « Jazz Potato », « Crisps », « Bonce » et « Wail »

Si on ne peut douter aujourd’hui de l’efficacité de Scruff, on pouvait se laisser gagner par le doute à l’idée de se replonger dans ses premières productions. Beaucoup ayant tenté l’exercice n’ayant pas forcément renforcé leur image. Mais ici, le talent survole l’intégralité de cet opus au point qu’on est à deux doigts d’avoir une petite préférence pour ces quelques titres, bien loin du balbutiement. Recommandé à tous.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire