Second Rate / Flying Donuts – « This Machine Kills Emo Kids »

This Machine Kills Emo Kids[Album]
01/04/2003
(Sanjam/United Music Company)

Alors que l’on commençait sérieusement à avoir soif de Second Rate et que l’album de Flying Donuts se retrouve désormais contraint et forcé de laisser notre platine libre à la plus récente actualité, ce split entre les deux formations tombe à pic pour nous remémorer leur incroyable talent respectif et nous faire replonger dans les meilleures vibrations du rock

Compagnons de route, Second Rate et Flying Donuts ne se quittent plus au point de se partager les huit titres de ce split mettant en avant l’évolution du rock de ces deux combos. Les bisontins ouvrent le bal dans une lignée toujours si personnelle qui laisse cependant entrevoir cet éternel goût pour le rock n’roll. Rassurez vous, Sam et sa bande restent parmi ce qui peut se faire de mieux en France dans la catégorie « émo » mais leurs compositions respirent un peu plus qu’à l’habitude. On semble désormais laisser les notes et les mélodies qui s’en dégagent s’exprimer, les rythmiques batteries et les riffs de guitare contribuant à donner cette nouvelle couleur plus appuyée qu’à l’accoutumée

Flying Donuts n’est pas en reste. Pas de gros changements par rapport à leur album « Last Straight Line » si ce n’est que le trio va résolument plus rapidement au but en bénéficiant d’un son plus mature, et en soulignant chacune de ses compositions par une rage et une énergie beaucoup plus palpable et moins noyée dans cet aspect novice perceptible lors de leurs anciennes productions. Il suffit de tendre l’oreille sur le somptueux et renversant « Once For All » pour comprendre la nouvelle volonté du combo d’Epinal. Tout ce petit monde s’améliore à vitesse grand V, le chant est des plus convaincants, les mélodies plus affirmées et la base rythmique toujours aussi solide

Nous contents de nous remettre une petite louche de leur potion magique respective, Second Rate et Flying Donuts illustrent aussi leur gain en maturité et leur incontestable évolution vers des cieux désormais personnels. Si on peignait ces deux groupes en vert, le rock français serait une prairie..

Ce split CD est disponible contre 11 euros port compris à:Sanjam, Yann Dubois, 23 rue de la Saulzinière, 44000 Nantes

À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire