Cougar – « Law »

Law[Album]
23/01/2006
(Layered/Import)

La vie est faite de belles découvertes. C’est sans aucun doute ce qu’on se dit à l’écoute de « Law », premier album de Cougar, groupe issu du collectif Layered comprenant notamment Young Blood Brass Band. Pourtant, le quintet n’a musicalement rien à voir avec cette fanfare hip hop un temps signée chez Ozone (Mike Ladd, Sonic Sum,…), mais se fait un malin plaisir à naviguer dans les eaux communes de l’indie, du post rock et du downtempo, celles ou Tortoise, Fourtet, Cinematic Orchestra, Telefon Tel Aviv, ou Fugazi tiennent la barre. Mais, dresser une liste d’influences n’aurait ici pas de sens tant Cougar est un combo original de par son approche unique, et dont les deux chevaux de bataille sont la richesse rythmique et la beauté des notes

Ces deux éléments totalement maitrisés, « Law », produit par John McEntire (Tortoise), pouvait sans crainte s’ajouter à la longue liste des albums instrumentaux. Mais là ou la majorité peine à captiver l’auditeur sur toute la longueur de son oeuvre, Cougar est de ceux vers qui on revient systématiquement et dont on aime se délecter. Ses guitares laissent échapper quelques mélodies séduisantes qui, sures d’elles, viennent caresser nos oreilles avec une douceur insolente; les rythmiques qui les encadrent sont ultra-efficaces, d’une richesse rare et contribuent au groove permanent de cet opus. Incontestablement, « Atlatl », titre d’ouverture complet et évolutif, est une introduction rêvée, une mise en bouche parfaite pour afficher l’univers musical de Cougar. Plus loin, « Strict Mutiny » est du même acabit, possède les mêmes atouts mais adopte une rythmique plus chaude et voit un violoncelle lui offrir encore plus de profondeur. Mais la force de Cougar est de donner beaucoup de relief à son répertoire, en mettant la guitare à l’honneur (« Interracial Dating »), en optant pour un registre plus electro (« Two »), puis pour un rock intense (« Your Excellency »). Mais l’apogée de cet album est sans aucun doute ce « Pulse Conditioner » conjuguant arpèges de guitare frissonnants, rythmique chaleureuse et à tendance downtempo, percussions sans concession, rebondissements, et groove imparable

Difficile de trouver les bons mots au sujet de ce « Law », né de la porte ouverte laissée à l’imagination de ses géniteurs. Bien qu’à mi-chemin entre rock et downtempo, il ne part jamais dans tous les sens, affiche plutôt une cohérence et une homogénéité rarement entendues au sein d’un disque si original, bien qu’à la méthode des plus conventionnelles. Ici, Cougar va de la berceuse lancinante aux envolées électriques sans jamais déboussoler l’auditeur. On n’arrive pas à un tel résultat sans une personnalité bien affirmée et une parfaite maîtrise de son instrument. Voilà qui sera incontestablement dans la liste des meilleurs albums de l’année. En attendant, y jeter une oreille relève de l’obligation

E-N-O-R-M-E

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Cougar – « Law »

  1. Steph 22 août 2010 à 22 h 12 min #

    Je confirme…ENORME-ENORME-ENORME-ENORME-ENORME!
    …et ça vaut ce que ça vaut, mais ton article est trés bon, et pas façile avec un son comme celui là
    @+
    Steph

Laisser un commentaire