Rejuvenation Tag

Voilà dix ans, Rejuvenation mettait en branle un moyen de se procurer les disques indisponibles via les réseaux de distribution habituelle, pour le plus grand bonheur des férus de rock, qu'il aille du punk à la pop en passant par l'émo ou la noise. Alors...

Alors qu'il ne comptait jusqu'alors qu'une palanquée de 45t, splits et maxis, Throat sort "Manhole", un premier album né de la collaboration des labels Rejuvenation, False Noise, Kaos Kontrol, et Made In Kansas. Les finlandais assènent ainsi une nouvelle salve de noise rock agressif, heavy et sludge.

st180Album (Rejuvenation) 04/2013 Noise rock bluesy

Sur la lancée de l'excellent "Smoke Of My Will" qui, il y a trois ans, l'imposait définitivement parmi les plus ardents défenseurs du noise rock américain, STNNNG réitère avec "Empire Inward", un nouveau coup de burin sur un clou qu'on aurait juré déjà enfoncé à son maximum. Pour y parvenir, le combo de Minneapolis s'y est mis à deux mains: celle du studio Electrical Audio pour l'enregistrement signé Albini, et celle d'Abbey Road pour le mastering. Rien de moins pour fêter comme il se doit son dixième anniversaire...

hawks180Album (Rejuvenation/Learning Curve) 08/2012 Noise rock

Entre autres Falcons, Braves et Trashers, Hawks aura au moins eu le mérite du bon goût - à défaut de celui de l'originalité - au moment de se choisir un nom. A moins que chiper celui de l'équipe locale de basketball soit le moyen le plus efficace que le quatuor ait trouvé pour afficher à la fois son origine géographique et son identité musicale. Et pour cause, Atlanta n'a jamais été lésé quand il a été question de rock bruyant, noise rock compris donc. Avec déjà deux albums sous le bras, Hawks aura d'ailleurs pas mal contribué à cette onde de choc qui ne va pas manquer de s'alimenter de ce "Push Over"

choo180Album (Kythibong/Rejuvenation/ATRDR) 06/2012 Noise rock

A quoi bon s'affoler quand les ainés qu'on admire sont des pontes des années 90, et que peu sont ceux à tenter de chambouler la hiérarchie? Formé en 2004, Choochooshoeshoot sort huit ans après ce qui n'est que son deuxième album, la suite d'un "Choose Your Own Romance" qui, il y a une poignée d'années maintenant, avait amassé une liste d'éloges aussi longue que le bras qu'il faut pour se tatouer le nom du groupe en grosses lettres. Pourtant, entre temps, la vie du quatuor n'a pas forcément été des plus paisibles, partagée qu'elle fut entre quelques dates pour le plaisir, et un changement de chanteuse qu'il lui a fallu bien gérer

pord180Album (Rejuvenation / Prototype / Contreplaqué / Ocinatas Industries / Gabu / Plein de Choses) 06/2011 Noise hardcore

Il y a des groupes qu'on ne connait ni d'Eve ni d'Adam, dont on attend forcément pas grand chose mais qui, dès lors qu'on assiste à une de leurs prestations scéniques, entrent illico dans notre vocabulaire. Lors de la dernière édition du Fuckfest qui n'a pas manqué de laisser quelques traces à Mains d'Oeuvre, Pord fut de ceux là. Quelques mois plus tard seulement, les neuf titres de "Valparaiso" viennent donc confirmer que le public présent ce jour-là avait vu juste

shub180Album (Goback / Rejuvenation) 12/2010 Noise post punk

Inconnu de ceux n'ayant jamais eu la chance de mettre le nez sur un bon stand merchandising, Shub n'est pourtant pas loin de faire figure de survivant sur une scène underground française qui assiste médusée au grand bal des heureuses naissances et des tristes disparitions. Son secret? Certainement rien d'autre que le plaisir, celui de jouer de la musique entre potes, de partir en tournée, et de sortir quelques disques à l'occasion. Sur pied depuis 1996, et après avoir hésité entre trio et quatuor jusqu'en 2005, les trois Nimois ne sortent donc aujourd'hui que leur troisième album

sil180Album (Rejuvenation) 06/2010 Post hardcore

Des incisions de guitares tranchantes, des dissonances à l’équilibre précaire, un chant enragé à la limite de la rupture: voilà la recette proposée par Silent Front, trio londonien à l’énergie dévastatrice qui officie depuis 2002, avec sous le bras une discographie déjà bien remplie. Avec "Dead Lake" - premier opus sorti chez l’excellent label Rejuvenation Records - le combo anglais délivre un univers sans concession, résolument noise et bien senti.