Jon Hopkins Tag

Album (Domino) 03/06/2013 Electronica

La musique de Jon Hopkins, c’est généralement du solide. En live, seul debout derrière ses machines, le britannique reste l’un des rares performers à être capable de capter l’attention du public et de ne plus la lâcher, grâce notamment à une dextérité impressionnante et un sens démesuré de la mélodie. Auteur de "Insides", un dernier album magistral sorti en 2009, il réitère enfin l’exercice en solo avec un quatrième disque singulier.

jon1801Album (Domino) 04/05/2009 Certains naissent avec une bonne étoile, d’autres avec beaucoup de talent. Jon Hopkins, dont les notes de musique coulent dans le sang, fait partie de la deuxième catégorie. À cinq ans, il se met au piano, en devient virtuose quelques années plus tard, puis en arrose ensuite son electronica pour deux albums au savoir faire affiché qui séduiront alors autant Brian Eno que Massive Attack ou Coldplay (Chris Martin ne s’est pas retenu de bêler sur une version retravaillée du single «Light Through The Veins»).