Jimmy Eat World Tag

Album (RCA) 10/06/2013 Emo pop

Depuis maintenant dix ans, et pour ses fans de la première heure, à chaque nouvel album de Jimmy Eat World la même rengaine. Remarquable de spontanéité, brillant mélodiste jusqu'à l'excellent "Bleed American" en 2001, le groupe de Jim Adkins laissait entrevoir ses premiers signes de faiblesse sur "Futures" pour finalement courber l'échine, tomber au plus bas à l'occasion de "Invented" - son dernier album en date - et ne plus jamais se dépatouiller du formatage dans lequel il s'est laissé piéger.

jim1802Album (Interscope) 27/09/2010 Emo pop vermeil

Tout au long de "Invented", le message que Jimmy Eat World adresse à ses plus vieux fans est on ne peut plus clair: attendre de lui qu'il revienne au niveau qui était le sien du temps de "Clarity" ou de "Bleed American" relève plus que jamais de l'utopie. En effet, chaque disque paru jusque là, même si l'accalmie générale s'imposait progressivement, contenait toujours assez de tubes aussi énergiques que mélodiques pour rappeler qu'il fut l'un des précurseurs de cet émo pop désormais plagié et pillé par le moindre boutonneux débarqué sur le tard.

Chase This Light[Album] 16/10/2007 (Interscope/Import) On ne serait pas forcément irrévérencieux en disant que Jimmy Eat World tire essentiellement son épingle du jeu par une discographie qui commence à devenir sévèrement conséquente. Non pas que le groupe ne soit pas au niveau d'antan, juste que la surprise n'est plus vraiment au rendez-vous quand vient un nouvel album. Forts d'une vraie reconnaissance dans le petit milieu de l'indie US, ces Américains ont avec le temps pris goût aux grosses productions, lissant un répertoire toujours agréable à écouter, mais qu'on aurait malheureusement tendance à oublier très vite. Mais n'est-ce pas le sort généralement réservé aux groupes de pop musclée s'efforçant de ne pas tourner le dos à son public de toujours, tout en faisant de l'oeil aux radios.