Vous ne rêvez pas : King Gizzard & The Lizard Wizard vire electro !

Vous ne rêvez pas : King Gizzard & The Lizard Wizard vire electro !

Pour sa deuxième livraison de l’année, King Gizzard & The Lizard Wizard passe à la vitesse supérieure en termes d’innovation. En effet, The Silver Cord, attendu le 27 octobre prochain, voit le groupe se rallier à la cause de la musique électronique et des synthétiseurs. ‘On en vient à l’électro en amateur. Je joue du synthé Juno comme une guitare puisque je ne sais pas vraiment comment en jouer. Mais je voulais être à l’aise en tant que groupe de rock censé jouer des synthés modulaires. Nous avançons en terrain inconnu, nous sommes comme au large, mais nous sommes quand même arrivés à un point qui nous satisfait pleinement’ rapporte Stu McKenzie. Une idée un poil saugrenue qui est venu à l’esprit des australiens suite à l’acquisition d’une batterie électronique Simmons des années 80. ‘Cette batterie est géniale. Elle possède un petit cerveau électronique sur lequel se branchent tous les pads et, même si les sons sont assez rudimentaires, nous avons rapidement décidé de l’utiliser pour les sons de batterie de notre prochain album. Nous l’avons installée au centre de la pièce, puis nous l’avons entourée de tous les synthés que nous avons pu trouver dans notre local de répétition comme chez nous. Nous avons tout branché, c’était chaotique. Pour être honnête, c’est probablement le studio le plus cool que nous ayons jamais eu’ ajoute le frontman. Trois extraits – Theia, The Silver Cord et Set – s’écoutent ci-dessous.

VIDEO

Pas de commentaire

Poster un commentaire