Ni, Elephant & Centipède, Heavy Heart, Dewaere… Trouvailles de la France d’en bas

Ni, Elephant & Centipède, Heavy Heart, Dewaere… Trouvailles de la France d’en bas

En complément de notre article encyclopédique retraçant plus de 20 ans de rock made in France par le biais de plusieurs playlists (voir ici), Mowno vous sert sur un plateau de nouvelles trouvailles issues de la scène hexagonale la plus underground. En voici une nouvelle salve.

NI – PANTOPHOBIE

Trois ans après son dernier album Les Insurgés de Romilly et quelques temps passé au sein de PinioL, Ni est de retour avec Pantophobie, un nouvel album plus sombre que son prédécesseur, comme pour mieux coller à son fil conducteur : la peur. Au programme, neuf titres imprévisibles qui slaloment entre math rock et noise rock, avec la plus grande liberté et une précision chirurgicale.

ELEPHANT & CENTIPEDE – Lungs

Deux ans après la sortie de son premier Ep intitulé Coils, Elephant & Centipede lui offre un successeur. Bien calé entre les grands espaces du post rock et les détails millimétrés du math rock, Lungs atteste – en seulement quatre titres totalement instrumentaux – de la montée en puissance du groupe de Rochefort, sans doute paré pour un premier album couronnant cette belle ascension.

HEAVY HEART – Love Against Capture

Déjà trois albums sous le bras, et Heavy Heart se montre toujours plus convaincant dès lors qu’il déroule son punk émo directement hérité de l’Amérique indie des années 90/2000. Car si Vagrant ou Jade Tree Records étaient aujourd’hui aussi vigoureux qu’ils l’étaient, et que ces quatre nantais n’avaient pas vingt ans de retard, aucun doute que tout le monde aurait déjà croisé leur nom. Toujours est-il que leurs mélodies raviront inlassablement les nostalgiques des plus belles heures des Get Up Kids ou Superchunk.

DEWAERE – Slot Logic

Imaginez si METZ avait décidé de troquer la voix de son leader contre celle d’un chanteur lyrique en plein pétage de plomb. Vous l’avez ? Voilà grosso modo Dewaere. Un quatuor noise-rock originaire de Saint-Brieuc – comme l’acteur emblématique du film Série Noire auquel il emprunte son nom. Si vous aimez en plus The Jesus Lizard ou Girl Band, ‘alors n’attendez plus’ comme ils disent. Slot Logic, son premier album sorti en décembre dernier, vaut bien 30 minutes de gencives qui saignent et d’os qui pètent. Et curieusement, ça fait du bien.


Pas de commentaire

Poster un commentaire