La carrière d’Andrew Weatherall désormais archivée sur un Google Drive

La carrière d’Andrew Weatherall désormais archivée sur un Google Drive

Le 17 février dernier, le grand monde de la musique électronique pleurait la disparition soudaine d’Andrew Weatherall, survenue à l’âge de 56 ans suite à une embolie pulmonaire. Porté en icone de l’acid house anglaise dès le début des années 90 et tout en influençant les mouvements trip hop et big beat au fil de la décennie à suivre, l’anglais – sans cesse habité par la ferme volonté de faire voler en éclats les barrières musicales – n’a cessé de se distinguer par ses nombreux remixes, ses talents de producteur au profit de Primal Scream, Leftfield, Beth Orton, New Order, Fuck Buttons notamment, comme par ses projets The Sabres of Paradise (Warp) et le duo Two Lone Swordsmen qu’il formait avec Keith Tenniswood.

Mais il y avait aussi chez Andrew Weatherall une passion qui s’exprimait le plus souvent à l’ombre d’un studio de radio, là ou il enchainait les émissions et les mixes, comme lors de dj sets, occasions parfaites pour faire de nouvelles découvertes et approcher la musique à travers l’oreille du regretté producteur. C’est tout cela que certains fans ont voulu souligner en créant The Weatherdrive qui, comme son nom l’indique, archive chronologiquement sous un Google Drive tout ce que l’anglais a pu déposer sur son passage entre 1988 et 2020. De ses émissions Sabresonic sur Kiss FM à l’un de ses derniers lives donné à Brighton en janvier dernier, en passant par ses célèbres émissions Music’s Not For Everyone sur NTS, la mémoire s’organise progressivement et affiche déjà 85GB au compteur, pour plus de 900 heures d’écoute. Une initiative collaborative que vous pouvez retrouver en cliquant sur ce lien, à moins que vous préfériez aller à l’essentiel et vous suffire du best of en écoute ci-dessous.

BEST OF


Pas de commentaire

Poster un commentaire