Goodbye Meteor, Polrity, Péniche, Cheever… Trouvailles de la France d’en bas

Goodbye Meteor, Polrity, Péniche, Cheever… Trouvailles de la France d’en bas

En complément de notre article encyclopédique retraçant plus de 20 ans de rock made in France par le biais de plusieurs playlists (voir ici), Mowno vous sert sur un plateau de nouvelles trouvailles issues de la scène hexagonale la plus underground. En voici une nouvelle salve.

GOODBYE METEOR – Metanoia

Après un premier Ep sorti en 2020 en guise de démo, les amiénois de Goodbye Meteor sont de retour avec Metanoia : trois titres immersifs et solaires qui rendent le projet définitivement officiel, et au cours desquels les quatre affirment leur identité post rock, leur affection pour les grandes envolées, les belles mélodies et les ambiances cinématographiques. Et si on visait l’album pour s’y perdre plus longuement ?

POLRITY – We Are All The Superheroes When You Need One?

Déjà croisé chez Powell et Plaisir, les deux lascars de Polrity n’ont manifestement pas délaissé le noise rock. Mieux, ils viennent s’y coller plus près que jamais avec ce nouveau projet qui laisse tout superflu au vestiaire, et ou l’improvisation a la part belle. En 5 titres habités, aussi froids que carnassiers, le duo manceau laisse deviner toute son admiration pour les rythmiques de Shellac et les dissonances de McLusky. If it’s too loud then you’re too old.

PÉNICHE – Deuxième Étoile

Deux ans après un premier Ep qui posait habilement les bases, Péniche est de retour avec Deuxième Étoile, un nouveau format court qui enfonce le clou de son registre instrumental. Plus musclé, plus intense et mieux produit, le trio a manifestement gagné en assurance. Ne reste plus qu’à ces angevins de gommer leurs influences parfois un peu trop encombrantes, celle de Lysistrata en première ligne.

CHEEVER – Ensimismado

Nantes n’en finit plus de reprendre des couleurs et le dernier coup de pinceau est mis par Cheever, quatuor dont les membres se sont nourris au noise rock, à l’indie rock et au hardcore. Réunis autour de la cause du slowcore, le groupe sort Ensimismado, un premier album emballant et bien produit, aux 8 titres balancés entre tempo minimum et bourrasques intenses. Pour fans de Low, Slowdive…

PLAYLIST


Pas de commentaire

Poster un commentaire