Avant-première – marcel ne va pas rester longtemps le secret le mieux gardé de Belgique

Avant-première – marcel ne va pas rester longtemps le secret le mieux gardé de Belgique

Marcel a beau compter un premier Ep à sa discographie et commencer à s’expatrier – certains l’ont peut être déjà vu en ouverture de Yard Act à Paris – il est encore un des secrets les mieux gardés de Belgique. Plus pour longtemps tant ce groupe fait comparaitre 50 ans de musique saturée devant un tribunal révolutionnaire. En effet, quelque part à la croisée des chemins de Jonathan Richman, Sonic Youth et Cabaret Voltaire, le quintet pioche dans le rock n’roll, le post punk, le punk, le grunge, le noise et l’indie sans jamais véritablement choisir son camp.

Sur la route d’un premier album à sortir prochainement chez Luik, marcel dévoile bbl, un premier single à sortir le 17 juin, mixé par Ben Hampson (DITZ, Blood Red Shoes), dont le clip est à découvrir ci-dessous en avant première. ‘C’est une ode bigarrée à l’opulence humaine, la dépense gratuite, l’orage défigurant. On y croise des lapins pressés dans des labyrinthes, parsemés de traces de limaces au fessier démesuré; des concours de beauté cauchemardesques pour momies qui tentent de conjurer la grande Marche du Temps et accorder à ses lauréats un peu de temps d’attention supplémentaire, qu’importe si la contrepartie implique une métamorphose comique digne d’un tableau de Jérôme Bosch : l’humain est même prêt à vivre dans une clé USB, pourvu qu’il puisse accéder au banquet des immortels sur l’Olympe de Silicone’.

Le groupe poursuit : ‘Le morceau est joyeux et en même temps légèrement angoissant, dans la droite lignée de PiL, d’A Certain Ratio et du regretté Arno, comme une fête de village bien belge qui dérape comme prévu : on élit la plus belle fille de la commune en mâchouillant des fricadelles, les gens se bastonnent gaiement pour un mot de travers, on s’entre-choque dans des auto-tamponneuses et on va s’écrouler au pied des escaliers de l’hôtel de ville à l’architecture néo-gothique, quand l’élocution ne suit plus, quand on glisse sur les rires devenus trop gras  et qu’on ne sait même plus pourquoi on boit’.

Santé !

VIDEO

Tags:
,
No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.