Pour son nouvel album, BRNS a mis les petits plats dans les grands

Pour son nouvel album, BRNS a mis les petits plats dans les grands

BRNS en veut toujours plus. Après dix ans passés à toujours creuser au plus profond de l’indie rock, le groupe bruxellois continue de refuser le surplace, et à composer sans se soucier des étiquettes. En témoigne Celluloid Swamp pour lequel le quatuor n’a pas lésiné sur les moyens d’atteindre son but. Enregistré à Brooklyn par Alexis Berthelot (Moses Sumney, Frank Ocean…) puis peaufiné à Outlier Inn (Big Thief, Solange, Parquet Courts) grâce à l’utilisation de synthétiseurs originaux et autres instruments de collection, Celluloid Swamp aligne neuf titres à la singularité marquée, composés à l’instinct et frappés d’un contraste inédit chez BRNS. Ici, il s’agit de pop, toujours, mais qui ne s’interdit aucun écart expérimental, qu’il soit hip hop ou rnb entre autres. Les algorithmes vont avoir le vertige. En écoute intégrale ci-dessous.

ECOUTE INTEGRALE


Tags:
,
No Comments

Post A Comment