Wives – ‘So Removed’

Wives – ‘So Removed’

Album / City Slang / 04.10.2019
Post grunge

Les new-yorkais de Wives sortent So Removed, un premier album sous influence. En effet, le quatuor – au sein duquel on retrouve Andrew Bailey, guitariste de DIIV – revendique reprendre le rock là où l’avaient laissé Nirvana et les Pixies (époque Trompe le Monde et Bossa Nova), et si ça n’en fait pas de lui le plus original du moment, ses compositions – toutes en maîtrise – brillent quand même par leur puissance et leur homogénéité.

Autant se l’avouer d’entrée : avec cette voix perchée, un peu fainéante, ironique, posée sur des riffs énormes et sales, et qui tarde toujours à s’énerver, le fantôme de Franck Black plane sur chaque titre de l’album, parfois bluffant (The 20 Teens, Why Is Life), parfois absurde (Hit Me Up). Mais il serait trop simpliste de résumer Wives à cette seule influence.

La vénération du groupe pour Nirvana transpire tout autant, mais plus dans les intentions (la rage, l’urgence, le rien-à-foutre) que dans les sonorités : l’introductif Waving Past Nirvana, à double sens, est à lui seul une déclaration d’amour et un hommage hyper inspiré à l’époque des cheveux longs et gras, visages blafards, chemises de bûcherons trop grandes et vestes déchirées.

Dans ce déluge sonique, le groupe sait aussi surprendre par des morceaux plus intrigants. Il y a tout d’abord deux longues plages shoegaze plus progressives, savamment bruitistes (Even The Dead, le magistral Workin), qui rappellent volontiers le magnétisme onirique et dense de Sonic Youth. Il y a aussi le final The Future Is A Drag, au son mal réglé, façon premier bal lycéen défoncé, qui est une forme de manifeste grunge et décadent.

Wives a parfaitement regardé ses glorieux aînés, et s’ouvre un chemin enthousiasmant entre les étoiles du rock indé américain. Dans le futur, pourtant, le groupe devra réussir à faire le pas de côté qui lui manque pour affirmer une réelle identité. Mais il a le temps pour lui.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Waving Past Nirvana, The 20 Teens, Servants, Why Is Life, Workin


No Comments

Post A Comment