Warmduscher – ‘Tainted Lunch’

Warmduscher – ‘Tainted Lunch’

Album / Leaf / 01.11.2019
Post punk bruitiste

Warmduscher ne connaît pas le repos, ne cesse d’évoluer et de produire. Entre son précédent album Whale City et Tainted Lunch, dix-huit mois seulement sont passés, et le collectif a encore subi des modifications profondes suite au départ de Saul Adamczewski qui semble ne plus se consacrer qu’au devenir de Fat White Family. Qu’importe, le groupe continue de creuser le sillon entamé l’an passé, et développe toujours plus un son unique, riche, fourre-tout, aussi orgiaque que kitsch, s’attachant même les services d’Iggy Pop en guise de présentateur vedette.

Au menu ici, on retrouve une dominante de titres lourds, explosifs et traversés de hurlements (le survitaminé Tainted Lunch, l’explosif The Chimp ou les très épais Grape Face et Blood Load, ce dernier particulièrement sidérant par les explosions vocales qui  le saturent), le goût de la dérision et du décalage dans l’utilisation de boîtes à rythme sur un titre disco-funk très sexy (Disco Peanut), une rumba déglinguée (Precious Thing), ou la gluante Tiny Letters étirant la fin du disque dans une sorte de dernier slow avant la fin du monde.

Warmduscher pose aussi quelques titres particulièrement accrocheurs qui rappellent à l’auditeur qu’il n’a pas à faire qu’à des clowns ahuris : le groove rétro de Midnight Dipper est juste impeccable,  la collaboration avec le rappeur Kool Keith (Burner) pose une gravité maîtrisée sur une ligne dub impressionnante, et le très funky Dream Lotion finit d’imposer, si on en doutait, tout le spectre du talent de ces faux rigolos.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Midnight Dipper, Disco Peanut, Burner, Dream Lotion


No Comments

Post A Comment