UVB76 – ‘SĀN’

UVB76 – ‘SĀN’

Album / Teenage Menopause / 19.04.2019
Techno industrielle

C’est d’un geste à la fois impulsif et réfléchi que Gaëtan Bizien et Tioma Tchoulanov, les deux têtes pensantes d’UVB76, se sont lancés dans la composition de leur premier album qui a récemment trouvé refuge chez Teenage Menopause. De prime abord, difficile d’établir un lien évident entre SAN et la langue pleine de morgue de Ventre de Biche ou les dégelées cradingues de Cockpit. Pourtant, au fur et à mesure que les morceaux défilent, force est de constater que l’intention de ces deux bretons à toute sa place dans les plus belles pages d’un catalogue qui n’en finit plus de conjuguer recherche du rugueux et absence de compromis.

Le rugueux, justement, ne rend presque pas justice à la force et aux chocs rythmiques qui s’échappent de ces huit morceaux, tous soucieux de sonner comme l’accompagnement final de notre aliénation moderne. Loin cependant de se cantonner à un imaginaire qui se limiterait aux usines oubliées et aux rames sordides, c’est lors d’une tournée en Asie – qui l’a vu passer par la Chine, la Corée du Sud et le Japon – que le duo est allé chercher les samples et bruits concrets venant aujourd’hui habiller en profondeur la puissance d’un album tout entier contaminé par tout ce que la techno compte en grands cerveaux noirs, de Surgeon à Blawan avant un détour par L.I.E.S Records.

Dès l’ouverture, la fascinante dualité du disque se met en place. A mesure que les rythmiques imposent leur diktat, les détails se rassemblent au fil d’écoutes répétées : une incantation de prêtre sur Hajime, le timbre de la chanteuse Mari Suzuki ralentissant la cadence le temps de Onna, et des voix parasites venant perturber l’écoute d’Itaewon. Sans rien perdre de son efficacité (Shugo et surtout Nox sont des monstres de martèlement jouissif qui devraient terrasser plus d’un club), UVB76 emmène donc sa techno loin de l’attendu et du commun. Brutal et ambitieux, le duo montre plutôt une vision qui n’appartient qu’à lui et qu’il faut maintenant voir se concrétiser en live au plus près des enceintes et des foux furieux.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Hajime, Onna, Shugo, Itaewon, Nox


No Comments

Post A Comment