Twin Peaks – ‘Lookout Low’

Twin Peaks – ‘Lookout Low’

Album / Communion / 13.09.2019
Rock inspiré

Groupe de scène avant d’être bête de studio, Twin Peaks s’est toujours montré bien plus exaltant en live que sur disque. Et à raison. Mais leur dernier album, Lookout Low, pourrait bien inverser la tendance, ou l’équilibrer du moins. Bien inspirée, la bande de Chicago l’a conçu comme une retranscription de l’électricité live dont ils sont coutumiers. De vingt-sept démos, répétées quotidiennement, ils en ont tiré dix titres, jugés enfin satisfaisants.

Si la chose est plutôt réussie, c’est moins l’ambiance survoltée des salles de concert qui transpire qu’un bel effort mis sur la composition et le songwriting. L’électricité circule, rappelle les énergies passées (le rythme chaloupé du Golden Years de David Bowie se rappelle à notre bon souvenir sur l’intro de Casey’s Groove) mais sait s’affirmer, dans ses zones d’accalmie (la ballade écorchée Under A Smile) comme dans ses moments d’intensité (l’hymne imparable Oh Mama).

Les sonorités sont travaillées, elles rendent honneur à l’écriture appliquée des mélodies jouées par Cadlen Lake James et Clay Frankel. Elles s’entendent particulièrement sur Unfamiliar Sun et le cuivre suintant de Laid In Gold. Idem, les instrumentaux apportent leur lot de groove sinon de mordant, le sexy déhanché des courbes de Dance Through It et le clavier entraînant de Ferry Song pour ne citer qu’eux. Une petite ascension stratégique dans le déroulé des titres, comme sur Better Than Stoned où les accents seventies donnent clairement envie de se secouer la tignasse et de taper du pied en rythme.

En bref, c’est un très bon moment de derrière les fagots qu’on passe en compagnie du rock-bande-de-potes de Twin Peaks, qui s’élève ici à un niveau supérieur, au point d’invoquer les éclats d’une autre bande, celle de Jagger et Richards. Une franche et belle surprise, avec un son plus propre qui prouve un joli potentiel et la maturité suffisante pour l’exploiter.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Oh Mama, Laid In Gold, Dance Through It


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.