The Notwist – ‘Vertigo Days’

The Notwist – ‘Vertigo Days’

Album / Morr Music / 29.01.2021
Pop inventive

Si 2021 s’annonce tout aussi morose que 2020, on peut néanmoins encore compter sur certaines sorties pour nous mettre du baume au cœur, et particulièrement sur l’une venant d’Allemagne.

C’est en état de grâce que nous retrouvons les membres de The Notwist sur ce somptueux Vertigo Days, sans doute l’œuvre la plus aboutie du groupe depuis longtemps, et probablement l’un des meilleurs compagnons face à la déprime ambiante actuelle. Si sept longues années séparent ce nouvel album de son prédécesseur Close To The Glass, Markus Acher et sa bande n’ont pas chômé pour autant. Entre divers projets parallèles, la tenue d’un label ou encore l’organisation d’un festival, les allemands ont su donner de leur personne pour finalement en récolter les fruits et nourrir ce huitième album riche, dense, et d’une troublante personnalité.

Avec ses airs de cabinet de curiosités et de recherches, Vertigo Days n’en demeure pas moins un album cohérent et brillamment agencé, sur lequel figurent de nombreux invités venus des quatre coins du monde (Saya du duo pop japonais Tenniscoats, le multi-instrumentiste américain Ben LaMar Gay, la clarinettiste et compositrice de jazz Angel Bat Dawid ainsi que l’auteure-compositrice electronica argentine Juana Molina) : des rencontres qui ont permis au combo allemand de briser certaines barrières musicales mais sans y perdre son authentique signature. C’est ainsi que les titres défilent, de manière crépusculaire, se fondant les uns dans les autres, mais toujours avec la voix incomparable et sensible de Markus Acher comme fil conducteur.

De l’introduction psychédélique Al Norte à la magnifique ouverture Into Love / Stars, des élans krautrock de Ship à la sublime mélancolie de Loose Ends, ou des pérégrinations trip-hop d’Oh Sweet Fire aux intentions plus pop de Sans Soleil, The Notwist offre ici une nouvelle palette de paysages sonores, comme une sorte de mise à jour de son propre univers que l’on retrouve ici enrichi et plus sophistiqué que jamais. En 14 titres et 50 minutes, Vertigo Days ne s’essouffle jamais, affiche une beauté passionnante, et voit The Notwist consolider ses acquis tout en les sublimant et en les invitant dans de nouvelles sphères.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Into Love / Stars, Ship, Loose Ends, Oh Sweet Fire, Sans Soleil, Night’s Too Dark, Into Love Again


No Comments

Post A Comment