The Comet Is Coming – ‘Hyper-Dimensional Expansion Beam’

The Comet Is Coming – ‘Hyper-Dimensional Expansion Beam’

Album / Impulse / 23.09.2022
Jazz

Depuis une poignée d’années, Shabaka Hutchings nous abreuve, plusieurs fois par an, d’une musique d’une qualité irréprochable, décloisonnant les genres au passage. Parmi les multiples projets orbitant autour du noyau Shabaka, The Comet is Coming est sans conteste un des plus intéressants, avec comme point d’orgue l’album Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery sorti en 2019.

Une fois n’est pas coutume, Hyper-Dimensional Expansion Beam ne soulève pas un enthousiasme débordant. Si le saxophone parvient toujours à atteindre des niveaux records de beats/min, on se laisse plus difficilement emporter par les rythmes étourdissants des britanniques. Contrairement aux disques précédents, les ambiances synthés dance futuristes prennent le devant, reléguant les percussions au second plan. En résulte une première partie d’album plutôt pesante.

L’interlude Tokyo Nights attise la curiosité, mais sa brièveté et son successeur Pyramids, semblant sorti tout droit d’une boîte de nuit emplie de corps nourris aux pilules de qualité douteuse, sature à nouveau l’espace sonore. On épinglera cependant Angel of Darkness où le saxophone illumine un univers sombre nimbé de percussions et synthés blafards, et les percussions robotiques de Mystik nous conviant à un transport inter-galactique des plus réussis. 

Contrairement à un premier album solo fascinant (Afrikan Culture) sorti en mai, Hyper-Dimensional Expansion Beam n’apporte qu’un éclat timoré à la sphère galactique du King Shabaka. Une année en demi-teinte donc, après la dissolution de Sons of Kemet.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Angel of Darkness, Mystik


No Comments

Post A Comment