Rapsody – ‘Eve’

Rapsody – ‘Eve’

Album / Jamla / 23.08.2019
Hip hop

Adepte du ‘spoken-word’, cet art urbain proche de la poésie et du slam, la chanteuse Rapsody a longtemps officié comme back-up de rappeurs plus prestigieux, tels que Kendrick Lamar, Big K.R.I.T. ou Ab-Soul, afin de refermer leurs morceaux d’une touche de prose. Mais, tout en honorant ces têtes d’affiches de sa présence, elle se forge une identité musicale unique dans le paysage du hip-hop états-unien. Forte de l’une des meilleures plumes de sa génération, la récente signature de Roc Nation, le label de Jay-Z, exerce ses talents depuis trois albums, tous plus musicaux et engagés les uns que les autres.

Aucune raison alors de changer une recette qui a fait ses preuves. Eve, le troisième album de Rapsody, est pourtant quelque chose de plus grand, de plus marquant que Laila’s Wisdom, sorti il y a deux ans. Véritable hymne à la femme noire, chacun des titres de l’opus est le prénom d’une grande dame de la communauté afro-américaine. Ainsi se côtoient sur le tracklisting la fameuse chanteuse Nina Simone, la poétesse Maya Angelou, l’ex-première dame Michelle Obama, la tenniswoman Serena Williams ou Oprah Winfrey, première femme noire milliardaire. Rendre hommage à l’un des groupes sociaux les plus discriminés est d’ailleurs le fil rouge d’Eve. Mais la femme noire prônée par Rapsody n’est pas celle que l’on nous vend, festive et sexualisée : ‘J’écris des textes sans montrer mon corps, quel exploit !‘, ironise-t-elle sur Nina, l’intro samplant le frissonnant Strange Fruit de Simone.

La rappeuse va encore plus loin sur Cleo, le titre suivant : ‘Les hommes blancs n’aiment pas cette passion, ils préfèrent la fantaisie et les fusillades ; Qu’est-ce qu’une femme noire pour eux ? Ils nous ont violé pendant l’esclavage et nous violent encore, Ne nous font passer à la télévision que si l’on remue nos seins‘. Une bonne façon de tacler ses consoeurs Nicki Minaj ou Cardi B, connues autant pour leur musique que pour leur art du twerking. Rapsody continue de célébrer la beauté noire sur Iman, en featuring avec J.I.D. et SiR qui livrent tous deux une grosse performance, et sur Hatshepsut où elle est accompagnée de son idole, la légendaire Queen Latifah. Mais cet hommage à ses ‘sisters’ atteint son paroxysme sur l’outro du projet, Afeni, le prénom de la militante Black Panther et mère de Tupac Shakur, l’un des plus grands artistes de la culture hip-hop. Le sample et les choeurs sont d’ailleurs ceux de Keep Ya Head Up, véritable hymne féministe de Pac, toujours avant-gardiste socialement.

Mais Rapsody n’est pas qu’une militante sociale. Elle reste une formidable rappeuse capable de cracher le feu, comme sur la bombe Ibtihaj, premier single de l’album sur lequel elle a invité D’Angelo et GZA, membre illustre du Wu-Tang Clan. Capable de tout, la native de Caroline du Nord se laisse aller à l’egotrip sur Cleo, où elle répète qu’elle a dû se battre pour en arriver là : ‘Trop noire‘, ‘Trop garçon manqué‘, ‘Rap trop profond‘… Elle se permet même de clasher le podcast Rap Radar qui niait le fait qu’elle fasse partie des meilleurs artistes urbains. Sur Oprah, c’est son invitée Leikeli47 qui fait preuve d’un talent énorme. La progression de la rappeuse apparaît comme fulgurante, tant ses rimes et son flow peuvent parfois être dingues, tout en restant au service de paroles sensées. Un profil qui fait penser à ses plus grands contemporains : Kendrick Lamar, J.Cole…

La construction musicale d’Eve est elle aussi digne des meilleurs projets. Si l’auditeur ne devrait pas revenir régulièrement à l’album, il sait néanmoins qu’il est essentiel, maîtrisé, à la manière d’un To Pimp a Butterfly de Kendrick Lamar. Rapsody n’aura donc eu besoin que de trois albums pour extraire et retranscrire la quintessence de son art. Preuve de son nouveau statut, ce n’est plus elle qui referme ses morceaux, mais Reyna Biddy, une jeune poète qui a même droit à son interlude. Rapsody est une femme noire fière et forte, et une rappeuse désormais établie de plain pied sur la carte des meilleurs artistes hip-hop. Eve constitue une formidable carte de visite.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Nina, Cleo, Ibtihaj, Iman, Afeni


Tags:
,
No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.