Pond – ‘9’

Pond – ‘9’

Album / Spinning Top / 01.10.2021
Rock

Pond a toujours été la caution cool de la côte ouest australienne. Plus Tame Impala devenait chiant, plus le pouvoir d’attractivité de Pond se renforçait à mes yeux. Avec effronterie, la bande de Nick Allbrook décomplexait le rock psychédélique en le ramenant à des émotions vives et instinctives. Il n’a jamais été question de prendre la pose, plutôt d’emporter dans des délires pas si lointains – mais quand même bien space. Qui les aime les suive !

Neuvième album, le bien-intitulé 9 a la patte groovy des bons sons des années 2020. Un style plutôt éloigné de l’univers du groupe australien. America’s Cup attise la vibe intérieur avec le jeu bien rythmé des cordes, l’usage des synthétiseurs et des chœurs. Il y a un petit côté Parcels, avec juste le twist de fun qui décoince. Sans doute le chant plus habité, plus spontané. Bon, évidemment, l’histoire finit en déhanché, difficile de faire autrement.

Pourtant, le disque commençait fort avec Song For Agnes et Human Touch, deux titres qui dérouillent la machine et instillent les manières perchées de Pond : un phrasé théâtral, les guitares électrisantes et les vibrations perchées. 9 demande plus de temps pour retrouver ces éléments mais c’est aussi ce qui rend l’album d’autant plus appréciable.

Pink Lunettes mise tout sur la rythmique et un chant à la Suicide en moins caverneux, un peu comme si Alan Vega chantait en pleine montée de speed au beau milieu d’une fête foraine. Rambo, qui restait une sorte de mystère avec ses notes gentillettes, finit par dévoiler un caractère moins cheap qu’il n’y parait avec ses envolées brillantes et ses virages sonores incongrus.

Au final, ça commence comme du Pond et ça s’émancipe comme du Pond, avec fantaisie et créativité ! 9 s’envisage comme une balade sur la route de l’évolution du groupe, une traversée en apparence un peu plus tenue que les odyssées excentriques auxquelles ils avaient habitué et qui finit tout de même par emporter dans un fatras un peu bordélique.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Gold Cup, Plastic Sole, Human Touch, America’s Cup


No Comments

Post A Comment