Pile – ‘All Fiction’

Pile – ‘All Fiction’

Album / Exploding in Sound / 17.02.2023
Indie rock

Même s’il s’inscrit dans la continuité émotionnelle du trio de Boston, le huitième album de Pile ne ressemble à aucun autre disque du groupe. All Fiction est un élan plus abstrait que ses prédécesseurs, fait de nappes de synthés et de textures inquiétantes. Une expérimentation qui voit la formation s’éloigner quelque peu de son rock originel pour apparaitre sous un visage inédit, entrevu en 2021 avec Songs Known Together, Alone sur lequel Rick Maguire revisitait en solo le répertoire du groupe, et In The Corners of a Sphere-Filled Room, étonnant enregistrement expérimental d’improvisations minimalistes. Déjà, Pile semblait baliser la matière avant-coureuse de All Fiction. Une matière davantage organique, ‘une bande son d’un monde fracturé entre réalité et virtualité, où vérité et mensonge se confondent’ dixit son frontman.

Cachée derrière ces nouvelles intentions, la sève de Pile coule cependant toujours dans chacun de ces nouveaux titres. On la retrouve presque intacte dans Loops au refrain frissonnant, dans la pureté volatile de Blood, dans le grandiose Gardening Hours au final majestueux, comme dans l’imparable Poisons, seuls à renouer avec les guitares tranchantes et les rythmiques acérées du trio. Le reste de l’album est un étonnant bouillonnement de trames tantôt menaçantes ou envoutantes, façonnées au scalpel et remplies de virages surprenants (It Comes Closer, Lowered Rainbow, Nude With A Suitcase) qui défilent dans une (r)évolution permanente du sensible. Mention spéciale pour Forgetting où Kriss Kruss, Alex Molini et Rick Maguire touchent le graal en instaurant une progression philharmonique au milieu d’une rythmique folle. La voix de Maguire, quant à elle, tient encore une place prépondérante dans cet ensemble. Qu’elle vienne voltiger au-dessus de sommets mélancoliques (It Comes Closer, Neon Grey), ou hurler toute sa rage à la face du monde (Link Arms), elle contribue en grande partie, en pilier solide, à la justesse mélodique de haute volée de ces grands écarts d’intentions.

Œuvre subtile autant qu’imprévisible, All Fiction est un travail de composition colossal, truffé de structures et de détails ciselés prenant de l’ampleur au fil des écoutes. Sous son faciès remodelé, Pile se fait à nouveau magistral et trouve finalement de nouvelles ressources à une musique racée qu’il a toujours su faire évoluer sans jamais se confondre, complétant ainsi une désormais riche et remarquable discographie. Un sans-faute !

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
It Comes Closer, Loops, Gardening Hours, Link Arms, Blood, Forgetting, Poisons, Neon Grey


Pas de commentaire

Poster un commentaire