Nyos – ‘Waterfall Cave Fantasy, Forever’

Nyos – ‘Waterfall Cave Fantasy, Forever’

Album / Pelagic / 27.10.2023
Post math rock

Contrairement à ses voisins scandinaves, la Finlande n’est pas franchement un terreau fertile pour la scène bruitiste : on a beau se creuser les méninges, les seuls groupes qui nous viennent à l’esprit sont Callisto et… Nyos. Ce dernier, après une petite dizaine d’années d’activité et une quantité astronomique de concerts, commence tout doucement – enfin! – à se faire un nom. Et même si ses premières parties de Zeal & Ardor ou d’Esben and the Witch, ainsi que sa signature chez Pelagic ont forcément dû jouer un rôle dans l’histoire, la singularité et l’efficacité de son post-math-rock ont probablement fait l’essentiel du job. Car au-delà du fait qu’il s’agisse d’un duo, ses boucles de guitare tentaculaires couplées à un jeu de batterie frénétique estampillé jazz sortent décidément du lot.

Et, plus que jamais, sur Waterfall Cave Fantasy Forever, le guitariste Tom Brooke ne ménage pas ses efforts pour varier, dans les deux sens du terme, ses effets : le britannique – finlandais d’adoption et ingé son à ses heures perdues – continue d’empiler motifs minimalistes (cette note répétée à l’envi sur Butter…), sons d’orgue électrique (Pillow Fight) ou encore riffs massifs marqués Russian Circles (Follow The Hawk Moth), le tout avec la maîtrise enviable d’un Dave Knudson (Minus the Bear, Botch). Son acolyte Tuomas Kainulainen n’a alors ‘plus qu’à’ déballer ses plans polyrythmiques si denses – et si fous par moments (It Flew Until It Fell) – de quoi faire complètement oublier l’absence d’un bassiste. Et si au son de sa frappe, on comprend assez vite que le finlandais a fait ses classes au sein de la scène punk-hardcore locale, on reste admiratif de la sagacité dont celui-ci fait preuve dans l’utilisation de ses cymbales. Et, cerise sur le gâteau : les amateurs des rythmiques lourdes et syncopées de Messhugah apprécieront le titre Kintsugi Lifestyle en clôture.

Nyos poursuit ici dans la lignée de son excellent précédent album, Celebration, flirtant encore un peu plus avec les sonorités de Battles et Tortoise. Et ce qui saute toujours aux oreilles, c’est le sentiment de sincérité qui se dégage : les deux amis – par ailleurs autodidactes – semblent avoir pour seuls buts de créer une musique à la fois personnelle, intense et lumineuse, et de bouffer coûte que coûte du bitume afin de partager celle-ci avec leurs congénères. L’essence même du punk-rock et de ses courants dérivés condensée en un duo.  

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Follow The Hawk Moth, Butter, It Flew Until It Fell, Kintsugi Lifestyle

EN CONCERT

Tags:
,
Pas de commentaire

Poster un commentaire