Mount Eerie – ‘Lost Wisdom Part 2’

Mount Eerie – ‘Lost Wisdom Part 2’

Album / PW Elverum & Sun / 08.11.2019
Folk résurrectionnel

Mount Eerie nous avait livré, il y a deux ans, une épitaphe de marbre et de larmes à la mémoire de sa défunte femme, un album folk d’une rudesse rare traversé de ténèbres. Il ressort lentement du tombeau avec Lost Wisdom pt.2, sa seconde collaboration avec la chanteuse Julie Doiron, et confirme que son oeuvre unique et homogène ressemble de plus en plus à une biographie.

La sagesse perdue qui donne son titre à l’album est le fruit de son retour rétrospectif sur les deux années écoulées, les petites flammes trop vite consumées, les vains espoirs, les amours trop vites revenues et trop violemment vécues. Si l’amour reste le propos, Lost Wisdom pt.2 – comme un rite orphique – pose les bases d’une initiation au détachement. Le chemin commence avec When I Walk Out Of The Museum, au symbolisme évident. Mais dans le récit du cheminement vers la lumière, cette fois, c’est Eurydice qui vient chercher Orphée aux enfers.

Le chant, au phrasé aléatoirement scandé, étiré pendant de longues minutes sur de rares accords de guitare ou de piano, est habité d’une dimension chamanique, renforcé par l’alternance des voix, presque sussurées. Les deux artistes se répondent, se portent, s’accompagnent, tendent vers l’explosion sonore de Widows, moment de colère libératoire annoncé auparavant dans les mots d’amour de Love Without Possession.

Lost Wisdom est [encore] un album âpre, tendu vers la lumière, une brique supplémentaire dans l’oeuvre que Mount Eerie construit patiemment et loin de toute agitation et recherche de reconnaissance. Il nécessite [toujours] de l’auditeur qu’il s’arrête et écoute. Il commence alors un long cheminement vers l’essentiel.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
When I Walk Out The Museum, Love Without Possession, Widows


No Comments

Post A Comment