Metz – ‘Automat’

Metz – ‘Automat’

Album / Sub Pop / 12.07.2019
Punk noise

Alors qu’il alterne sans cesse le studio et la scène depuis 2012, Metz a trouvé le moyen d’être partout en même temps. En effet, en sortant Automat, le trio de Toronto peut s’offrir le luxe d’enrichir les bacs des disquaires d’une nouvelle référence à son nom, tout en continuant de déverser l’énergie incroyable de ses concerts à travers la planète. Mais comment ? Tout simplement en compilant chronologiquement quelques faces B, ainsi que quelques raretés n’ayant jamais figuré sur l’un de ses trois albums, et qui faisaient jusqu’alors le bonheur des collectionneurs voyant grimper la valorisation de leur capital vinyle sur Discogs.

Et pour cause, Automat remonte loin dans le temps, jusqu’en 2009 alors que Metz n’était pas encore un digne représentant du label Sub Pop. Ainsi, Soft Whiteout, Lumps Sums, Dry Up, Ripped On The Fence, Automat comme Negative Space (présenté ici dans une version 45t plus courte et brouillonne), sont autant de photographies de l’ère We Are Busy Bodies, quand les canadiens laissaient encore peu leur noise rock intense et dissonant s’imprégner d’influences grunge.

La seconde moitié de cet album va, elle, piocher entre les principaux sillons creusés par Sub Pop. Lancée sur une version démo de Wet Blanket, elle prend progressivement de l’intérêt alors que sont tour à tour catapultés Dirty Shirt, Leave Me Out, Can’t Understand, Pure Auto et Eraser : autant de titres dont on imagine à quel point il a du être déchirant de les écarter du tracklisting d’un album. Une peine magnifiquement estompée ici puisque le contenu des six 45t concernés ici fait de ce Automat une autre pièce incontournable – bien que sans surprise – de l’oeuvre de Metz. De quoi combler les trous en attendant un quatrième long format qui pourra poursuivre sereinement le léger changement de cap amorcé sur Strange Peace.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Soft Whiteout, Dry Up, Dirty Shirt, Leave Me Out, Pure Auto


Tags:
,
No Comments

Post A Comment