Les Marquises – ‘Soleils Noirs’

Les Marquises – ‘Soleils Noirs’

Album / Les Disques Normal / 17.11.2023
Expérimental electro

Ce cinquième album des Marquises est le plus aventureux et expérimental à ce jour. Avec deux longues plages d’une vingtaine de minutes, Soleils Noirs propose à nos oreilles attentives ou distraites un moment d’évasion principalement instrumental. Seul le morceau bonus caché, L’ailleurs, nous permet de (re)découvrir la voix de Jean-Sébastien Nouveau sur un format plus court.

Un album qu’il est préférable d’appréhender d’une seule traite tant les deux plages crépusculaires semblent capables d’infliger à notre référentiel temporel linéaire des distorsions délicates. Ces deux pièces parviennent, sans peine, à nous immerger dans l’univers de Jean-Sébastien Nouveau. Un univers résolument cinématographique dans lequel l’auditeur a le loisir de rêvasser, de digresser, où les ambiances tamisées sont seulement perturbées par des rythmiques épurées.

L’onirique L’étreinte de l’Aurore tisse d’abord lentement sa toile, jusqu’à ce que des envolées lyriques emballent le morceau dans un enchevêtrement de sons hypnotiques. Évoquant Arvo Part ou une version contemporaine de Popol Vuh, les voix gagnent lentement en intensité proposant un climax salvateur. En milieu de morceau, l’irruption de bulles éparses électroniques élève le morceau vers des altitudes troposphériques. Changeant de lumière, le plus rythmé Le Sommeil du Berger ne nous plonge pas moins dans des rêveries éparses. Les percussions lointaines évoquent le gamelan des tropiques Indonésiens nimbé d’électronica après une entame cernée de sons bizarroïdes. L’auditeur parcourt des sentiers sinueux, découvre des vallées encaissées dans un enchevêtrement d’ombres et lumières.

S’éloignant résolument des accents pop, les Marquises version épurée (Jean-Sébastien Nouveau est presque seul maitre à bord) proposent un équilibre sonore remarquable. Les vapeurs éthérées suintent de ces pièces expérimentales soignées et variées. La force de cet album est de pouvoir l’écouter distraitement ou plus attentivement, tout en arpentant un nouveau sentier à chaque écoute.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
L’Etreinte de l’Aurore


Pas de commentaire

Poster un commentaire