Las Kellies – ‘Suck This Tangerine’

Las Kellies – ‘Suck This Tangerine’

Album / Fire / 27.03.2020
Pop punk dévissé

À peine quelques lignes, un son gras et deux voix qui s’élèvent à la manière d’un gros doigt d’honneur. Cecilia Kelly et Silvina Costa vous saluent. Ensemble, elles forment le groupe Las Kellies et viennent de sortir sur Fire Records un nouvel album, Suck This Tangerine.

Simple, court, féminin et efficace, la formule séduit ces derniers temps – on se rappelle l’excellente Sneaks et l’on se dit qu’elles partagent toutes les trois une attitude punk de meufs bonnes. La moue gentiment effrontée, la pose s’incarne en un trait de guitare-basse-batterie sur le fil, douze titres, rarement plus de trois minutes trente, et des textes désinvoltes qui envoient tout balader (Rid Of You).

Las Kellies envoie sur Suck This Tangerine tant des vibes désarticulées et dansantes (Weekdays) que des boucles rêches on repeat (Matrixland) sur lesquelles viennent parader tout un petit tas d’effets sonores, c’est direct et bon esprit. La structure des compositions reste simple, ce qui permet un équilibre très chouette entre le tracé impulsif des instruments et la rondeur d’un chant plus aguicheur.

Les deux voix réunies de Cecilia et Silvina invoquent nécessairement la figure tutélaire des Slits, mères protectrices d’une certaine idée du punk. Ou le mysticisme de Goat sur le titre Despite. Il y a quelque chose d’original qui interpelle sur cet album, dans cette pop un peu désossée, réduite, qui chante punk, a la basse dub et électrise sans détour. Un peu plus de chien et l’adhésion serait totale.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Closer, Charade, White Paradise


Tags:
,
No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.