Kurt Vile – ‘Speed, Sound, Lonely KV’

Kurt Vile – ‘Speed, Sound, Lonely KV’

EP / Matador / 02.10.2020
Americana

Kurt Vile nous invite à célébrer la mémoire de son héros, le chanteur de country John Prine, dans un EP mémoriel tout tourné vers ses racines. L’épidémie qui secoue actuellement le monde entier n’a pas épargné les amis du guitariste surdoué, et la disparition de Prine en avril, avec lequel il jouait encore sur une scène de Nashville quelques semaines avant, l’a considérablement attristé.

Le projet initial était de rendre un hommage appuyé à son mentor, mais Kurt Vile va plus loin et plonge plus largement dans le son folk qui l’a façonné (fasciné ?) toute sa jeunesse. On trouve ainsi trois reprises de country-folk : deux de Prine – un duo enregistré peu avant sa mort, How Lucky, et Speed Of The Sound Of Loneliness en l’habitant d’une forte charge mélancolique – et une du chanteur country Jack Clement, Gone Girl. Si les reprises de Prine sont marquées par la légèreté du picking de Kurt Vile, celle de Clement est plus ‘traditionnelle’, et évoque facilement l’univers de Johnny Cash.

Deux nouveaux titres complètent Speed, Sound, Lonely KV : Dandelions, un délice de fraîcheur et de naïveté rappelant Bassackwards, et Pearls qui referme cet hommage dans des sonorités country-blues très maîtrisées. Ce n’est pas assez pour savoir vers quel style le songwriter souhaite désormais s’orienter, mais bien assez pour savoir d’où il vient.

ECOUTE INTEGRALE


No Comments

Post A Comment