King Krule – ‘Man Alive!’

King Krule – ‘Man Alive!’

Album / XL / 21.02.2020
Indie philosophique

Ce troisième album est une nouvelle occasion pour l’enfant prodige londonien d’établir un constat plutôt morose mais toujours aussi élégamment dressé de son existence, où toutes les névroses ne semblent trouver de sens qu’en l’amour inconditionnel. Si The Ooz faisait la part belle aux instrumentations, parfois les plus sophistiquées de ce que King Krule a pu nous donner à entendre, Man Alive! semble resserrer ses filets sur l’introspection nécessaire et obligatoire qu’entraîne avec elle la venue au monde d’un enfant.

De cette introspection ressurgissent naturellement un certain nombre d’angoisses, notamment vis à vis du présent rendu anxiogène par les médias (Cellular). De la même manière, les regrets de l’auteur sont encore et toujours palpables, qu’ils soient parfois teintés d’un certain dégoût de soi-même (en attestent Stoned Again et The Comet Face où le narrateur nous fait partager l’expérience ô combien frustrante de se retrouver face aux mêmes erreurs que l’on aurait pu commettre jadis), ou dirigés contre l’humanité toute entière, dans toute sa barbarie la plus intrinsèque (Theme For Cross).

Et si la décennie passée atteste déjà que King Krule est, à l’heure actuelle, l’un des songwriters les plus talentueux dès qu’il s’agit de sublimer toute l’étendue de ses névroses, ce nouvel album ne fait que confirmer l’évidence. Une nouvelle fois, on se sent happé dans les réflexions brumeuses du britannique, comme enfermé dans un doute perpétuel bercé de guitares hypnotiques. Mais au milieu de ce chaos, une lumière semble venir rallumer le feu intérieur du jeune Archy, éloignant d’elle les ruminations stériles accompagnant les nuages de la dépression. Une lumière qui semble rayonner dans l’amour. L’amour inconditionnel, qui lui seul sait nous saisir au plus profond de nous même, donner un sens à notre existence (Please Complete Thee) et empêcher de faire ployer le lien inflexible qui lie deux personnes de la même chair (Energy Fleet).

Ainsi, le sentiment d’être un étranger pour soi-même à l’heure où la société voudrait que l’on se comporte d’une manière exemplaire semble être le point névralgique des tensions internes tiraillant King Krule. Et ce dilemme cornélien ne semble trouver d’issue qu’en l’amour, dans sa forme la plus pure. Man Alive! constitue donc une réflexion philosophique des plus abouties tout en redéployant l’atmosphère aérienne et poétique si caractéristique de l’anglais.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Alone Omen 3, The Dream, Cellular, Please Complete Thee


Tags:
,
No Comments

Post A Comment