James P. Honey – ‘Underneath a Sulking Sky’

James P. Honey – ‘Underneath a Sulking Sky’

EP / Buriers HQ / 12.06.2020
Folk

James P Honey devait parcourir les routes d’Europe cet été, en solitaire, accompagné d’un EP pressé en vinyle pour l’occasion, mais la fermeture des frontières quelques jours avant son départ en a décidé autrement. C’est donc en digital uniquement que nous pouvons découvrir le nouvel opus du leader de Buriers, successeur du magnifique It’s Been A Long Year (2017).

Comme son prédécesseur, Underneath a Sulking Sky repose majoritairement sur des arpèges de guitare et cette voix toujours aussi captivante, secondée par quelques choeurs en dentelle posés par la française Mesparrow avec laquelle le londonien a déjà collaboré à de multiples reprises. L’ensemble est traversé du mélange de désespoir et de distance caractéristique de la musique de James P Honey et de Buriers. L’EP s’ouvre d’ailleurs sur cette phrase: When I Die Don’t Bury Me – Let Me Sink Like A Stone Unafraid. Une tonalité qui contraste avec la pochette ou l’on voit l’artiste et sa fille se brosser les dents.

Il est question de Mort, de paternité, de filiation, de la ville de Londres qu’il compare à un orage immobile et à un cheval malade. On songe au titre I Break Horses de Smog avec lequel une certaine parenté peut être soulignée ici, tandis que les accords de Ocean nous évoquent l’intro de River Guard, sur Knock Knock. En toute occasion, James laisse entrevoir un timbre de voix encore plus habité qu’auparavant, comme sur la fin de Ocean ou le plus apaisé Child qui clôture l’Ep et s’interrompt à la manière d’une fin de cassette, comme pour donner l’impression d’un field recording fait maison, ou l’on entend des babillements d’enfant sur fond de piano.

Devant toutes les promesses faites par ces quatre titres prenant le relais d’un précédent EP déjà tout aussi réussi, on aurait naturellement souhaité que James P Honey nous livre un véritable album. Un sentiment sans aucun doute partagé par les nombreux fans du chanteur anglais. Mais, même s’il laisse entendre qu’un enregistrement de plus longue durée est en cours de préparation, la durée d’un album semble bien moins compter à ses yeux que l’unité de l’ensemble.

L’EP est disponible en téléchargement à prix libre sur le Bandcamp de l’artiste, et l’ensemble des ventes de la semaine de sortie seront versées au Reach Out Project, un programme d’accompagnement des projets des quartiers londoniens défavorisés. Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

VIDEOS
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Stone, Father


No Comments

Post A Comment