Ilgen Nur – ‘Power Nap’

Ilgen Nur – ‘Power Nap’

Album / Euphorie / 30.08.2019
Indie rock

Power Nap dévoile les prémices d’une artiste sectatrice d’un rock débraillé et à l’inventivité exaltante. En effet, du haut de ses 23 ans, cette hambourgeoise – qui quittait il y a deux ans son Stuttgart natal – nous raconte en musique sa vie, ses craintes, ses fantasmes, ses échecs, sa paranoïa… avec une plume mature et tendre dont l’écho au teint sépia résonne comme une invitation à lire son journal intime.

Avec une voix désinvolte, profonde et troublante teintée d’une esthétique indie pop, Ilgen Nur nous livre un album résolument rock, sur fond de lignes de basse post punk. L’entame In My Head mêle ainsi guitares rugueuses sur fond d’une rythmique enivrante, puis accouche d’un refrain au riff crève coeur et à la mélodie joliment agréable. S’en suit Nothing Surprise Me qui ouvre le champs à un riff de guitare jangly et une mélodie légère, cristalline faisant écho au Secret Door des Arctic Monkeys. Nos oreilles frétillent !

Au-delà, on se laisse emporter par une vague de ballades ensoleillées (TV), légèrement mélancoliques (Silver Future) mais, une fois de plus, c’est le talent plus que précoce de la chanteuse qui étonne. Son interprétation fait mouche tandis qu’elle narre ses complaintes post-adolescentes avec une délicatesse indéniable et une écriture beaucoup plus profonde, malgré sa voix nonchalante.

Sur Easy Way Out, l’approche plus réfléchie et patiente de sa voix offre un contraste intéressant face aux envolées et propulsions des six cordes, criant à l’évasion, quand le vocal suggère un intérieur beaucoup plus calme. Un va-et-vient dont la fréquence s’accélère au fil du couplet pour réserver une impulsion au refrain, où sa voix puissante planant au-dessus de la chanson exige toute notre attention. On n’oublie pas non plus You Are a Mess dont la maîtrise – tant dans la construction que dans le choix des textures – nous laisse coi… Un style authentique qui n’a pas à rougir de la comparaison avec des artistes comme Courtney Barnett, Pavement, Sonic Youth ou Hole dont la jeune artiste s’inspire. Comme pour nous rappeler qu’on peut avoir des influences très marquées et proposer une musique novatrice, totalement ancrée dans son époque.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
In My Head, Nothing Surprise Me, TV, Silver Future, Easy Way Out, You’re a Mess


No Comments

Post A Comment