GØGGS – ‘Pre Strike Sweep’

GØGGS – ‘Pre Strike Sweep’

Album / In The Red / 28.09.2018
Punk


Ce nouvel album aurait-il vraiment vu le jour si GØGGS ne comptait pas Ty Segall dans ses rangs ? C’est la question qui taraude lorsqu’on se plonge dans ce Pre-Strike Sweep faisant suite à un premier album éponyme qui, en 2016, voyait les californiens se jeter tête baissée dans un punk noise psyché de bonne facture à défaut – déjà – de se révéler véritablement mémorable. Deux ans plus tard donc, et alors que le blondinet continue d’exceller à chacune de ses sorties solo, GØGGS peine encore à justifier son existence au-delà de l’extraordinaire urgence et authenticité que crache chacun de ses sillons. Car si l’originalité est ici loin d’être débordante, chaque piste de ce nouvel album transpire assez de passion et d’envie pour revêtir une nécessité vitale chez ses auteurs.

Un bon point qui ne fait que donner plus de crédit au chaos spontané étalé tout au long de ces onze morceaux vrillant plus nettement cette fois vers un punk primitif (Killing Time, Burned Entrance, Funeral Relief), rondement mené mais ne parvenant pas pour autant à repousser l’ennui qui rôde (Space Rinse, Disappear). La faute surtout à un Chris Shaw trop limité techniquement pour mériter un si bon soutien de ses trois partenaires (Pre Strike Sweep), le bassiste Chris Anderson ayant désormais rejoint définitivement les rangs aux côtés de Charles Moothart et Ty Segall. Pas pour rien d’ailleurs que le mélodique Still Feeding, ou le groove de CTA et Ruptured Line offrant un relief oxygénant, s’imposent comme les meilleurs moments d’un album finalement plus nécessaire pour GØGGS que pour ceux qui l’écoutent.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Pre Strike Sweep, Still Feeding, CTA, Ruptured Line, Morning Reaper


Tags:
,
No Comments

Post A Comment