FACS – ‘Present Tense’

FACS – ‘Present Tense’

Album / Trouble In Mind / 21.05.2021
Noise rock

Malgré la pochette d’un orange flamboyant, le dernier album de FACS est plutôt très sombre. Le trio de Chicago né sur les cendres de Disappears vient de sortir Present Tense sur Trouble In Mind, et condense en sept titres une petite leçon de conjugaison dans une ambiance pas des plus sereines.

Habitué des atmosphères anxiogènes, le groupe revoie à peine sa copie et déboule sur le son gras et collant de la basse d’Alianna Kalaba avant que la ligne se brouille et que le son s’encrasse encore plus. XOUT est incandescent, noisy et balance une énergie brute sans dire bonjour. Le ton est donné : il fait nuit, on voit que dalle et on entend crier.

Il y a aussi une revendication persistante dans ce climat-là, celle de pouvoir repousser les murs de l’espace sonore pour y créer des plages de libertés comme Alone Without, neuf minutes d’un format indéfini, multiple, dévoyé en un vivier d’expérimentations profondes et électrisantes. La facilité aurait été d’en faire des tartines en empilant les couches et les surcouches, mais FACS s’en tire, parvenant à laisser respirer le son tout en gardant le contrôle sur la forme (General Public).

Les guitares enserrent et cadrent le truc avec beaucoup de style. Ce qui inspire dans cette créativité, c’est sa tenue, l’impression que rien de dépasse malgré tout l’espace que le trio chicagoan se laisse. Les éléments se heurtent les uns aux autres, la voix de Brian Case rebondit sur la rythmique écorchée de Mirrored, là sur une nappe embrumée, et à la fin on obtient un disque extrêmement bien bâti et jamais claustrophobe. C’est nettement validé.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
How To See In The Dark, Mirrored, XOUT


No Comments

Post A Comment