Emma Ruth Rundle – ‘Orpheus Looking Back’

Emma Ruth Rundle – ‘Orpheus Looking Back’

EP / Sargent House / 25.03.2022
Folk cathartique

On doit à Emma Ruth Rundle l’une des plus belles sorties de l’an passé avec le sommet d’intimité écorchée qu’est Engine of Hell. Sargent House vient en publier une sorte de contenu additionnel, une habitude appréciée par la musicienne de Portland dont le précédent opus signé en collaboration avec Thou s’était déjà vu ajouter quatre titres quelques mois après sa sortie. Orpheus Looking Back aligne donc trois titres issus des sessions d’Engine of Hell n’y ayant pas trouvé place, non par manque de qualité mais parce que l’ensemble de l’album était pensé comme un tout. La production aux airs de sessions hors prises finit d’ailleurs de différencier cet Ep de l’opus final. Mais l’authenticité reste sans filtre tout au long de ce format court offrant une suite sur le sinueux chemin cathartique de compositions post-rupture justifiant son titre, Orphée regardant en arrière signifiant dans la mythologie la disparition éternelle et par delà les enfers de l’être aimé. Emma Ruth Rundle y reste toute aussi tranchante et troublante, en particulier sur le second titre à l’harmonium, sobrement intitulé Pump Organ Song, enregistré comme une impulsion pour honorer la présence d’un tel instrument dans le studio. Quant à lui, Saint-Non, enregistré comme le reste de l’album au Pays de Galles et tirant son nom d’une chapelle locale, aurait du clore Engine Of Hell. Trois titre sur le fil, moins de dix minutes au compteur, soit un ensemble presque trop court pour autoriser à parler d’un véritable E.P. qui mérite néanmoins bel et bien sa place au sein de la discographie de l’américaine.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Pump Organ Song

À LIRE AUSSI

Pas de commentaire

Poster un commentaire