Eddy Current Suppression Ring – ‘All In Good Time’

Eddy Current Suppression Ring – ‘All In Good Time’

Album / Castle Face / 13.12.2019
Garage

Eddy Current Suppression Ring a eu beau sortir ce All In Good Time en catimini, son retour sur le devant d’une scène garage immensément plus peuplée qu’au moment de sa mise en veille, a tout d’un événement : parce que les australiens – cultes depuis la sortie de leur premier album Primary Colours en 2009 – ne s’étaient certes plus faits entendre depuis près d’une décennie, mais aussi parce qu’ils en ont profité pour rejoindre Castle Face, un des plus solides girons du genre.

Ces onze titres rééquilibrent ainsi soudainement une actualité garage qui, ces dernières années, penchait trop systématiquement vers la Californie, malgré tous les efforts de King Gizzard & The Lizard Wizard pour représenter l’ile avec pas moins d’une quinzaine d’albums sortis depuis le dernier accord d’Eddy Current Suppression Ring officiellement gratté.

Neuf années se sont donc écoulées depuis Rush to Relax, pourtant le temps ne semble avoir eu aucune emprise sur la musique du groupe : son garage se montre toujours aussi généreux en riffs (Like a Comet), reste fidèle à cette tension sous jacente qui faisait déjà l’identité de ses premiers disques (Vicariously Living, Voices), mais opte cette fois pour un son plus indie rock, plus clair et plus accueillant, qui contribue à mettre en valeur la qualité de ses compositions. Celles ci, certainement enregistrées dans des conditions live et portées par une production légèrement noisy renforçant leur authenticité, se montrent plus volontiers mélodiques et retenues que par le passé (Medieval Wall, Shoulders, Human Race), poussent même jusqu’à l’extrême avec le mélancolique Reoccuring Dream, pas si éloigné des expérimentations lo-fi du Fugazi époque Instrument.

Digne de son rang, Eddy Current Suppression Ring multiplie donc les bonnes intentions et ne manque pas de les concrétiser avec une facilité aussi insolente que prévisible (Our Quiet Whisper). De fait, All In Good Time ne vient pas seulement s’offrir le luxe d’égaler ses prédécesseurs, il offre aussi le visage nettement plus équilibré et réfléchi d’un groupe bien décidé à assumer ses envies de lever le pied. Reste que s’ils voulaient véritablement la jouer discret, les quatre australiens ne peuvent que se résoudre à l’échec : leur retour sans pression sous les feux de l’actualité marque une nouvelle fois les esprits.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Medieval Wall, Shoulders, Our Quiet Whisper, Voices, Reoccuring Dream


No Comments

Post A Comment