Do It Later – ‘Future Me’

Do It Later – ‘Future Me’

EP / Later Prod / 10.06.2022
Pop punk

Régresser est un terme qui pourrait paraître négatif dans ce monde où il faut avancer vite, et pourtant, il est si bon de s’offrir une parenthèse nostalgique sur ses jeunes années, tant que ce n’est pas pour aller voir Chantal Goya en spectacle. Procrastiner n’est pas non plus une passion qu’on peut mentionner sur son CV. Des fois, on cumule les deux tares, on remet à plus tard un retour en arrière. Ainsi, combien de milliers de projets ‘entre potes, comme avant’, de la simple partie de foot au weekend à Amsterdam, tombent aux oubliettes chaque année ?

En tout cas, eux ont fini par passer à l’acte. L’histoire ne dit pas combien de temps le projet est resté en salle d’attente, mais il se nomme Do It Later, comme un hommage à ces arts improductifs. Sous ce nom agissent des membres de Totorro, Mermonte et Burst One’s Side qui ont rouvert le placard à CDs. Dedans : des compil’ Punk-O-Rama, du Fat Wreck Chords et quelques références françaises, Burning Heads, Seven Hate ou Dead Pop Club en tête. Il en résulte un EP de punk mélodique nommé Future Me, avec une pochette qui ne préfère ne pas voir où mène le chemin.

Ainsi le post rock de Totorro et l’harmonieuse pop de Mermonte se retrouvent en terrain neutre, entre riffs rageurs, breaks brutaux et refrains repris en cœur. On pensait que le genre avait tout dit depuis longtemps, mais c’était sans compter sur ces musiciens parmi les plus inventifs de l’Hexagone. Dès I Was Told, la volonté de jouer vite et fort, de libérer beaucoup d’énergie, ne fait aucun doute. Et avec trois guitares, les choses sont moins simplistes qu’elles n’y paraissent, on retrouve des sons bien plus rennais que californiens, des structures tenant du math rock sortant ainsi du format couplets-refrain torché en 1 minute 58 secondes. Intelligemment, le groupe apporte sa touche au genre sans le dénaturer, sans sophistication inutile qui viendrait étouffer la spontanéité du punk rock ainsi que l’enthousiasme né autour du projet.

Le punk rock vit dans le présent et refuse de regarder en arrière, mais au diable les préceptes ! Avec cet EP, les membres de Do It Later s’offrent un petit plaisir. C’est une parenthèse adolescente pour des musiciens d’expérience, qui se retournent pour voir le chemin parcouru, sans vraiment se soucier de sa longueur.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
I Was Told, Three Years Later

À LIRE AUSSI

No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.