Death and Vanilla – ‘Flicker’

Death and Vanilla – ‘Flicker’

Album / Fire Records / 17.03.2023
Pop vintage

Bientôt quatre ans qu’on n’avait plus entendu la pop rétro du trio suédois Death & Vanilla, tout laissés à nos chimères qu’on était depuis Are You A Dreamer?Flicker, tout juste sorti sur Fire Records, vient (à peine) briser ce rêve puisqu’il transporte lui aussi vers des atmosphères oniriques à la faveur de notes vintages et délicates. À quelques nuances près.

Le visuel de la pochette y est sans doute pour quelque chose (le titre de l’album aussi), Flicker semble baigné d’une lumière plus vive que son prédécesseur. Le chant et les chœurs de Marleen Nilsson ont un chouïa plus d’entrain que d’habitude (Mercury’s Rising), les arrangements trouvent davantage de chaleur et les mélodies accueillent une rythmique nouvellement affirmée (Out For Magic et Looking Glass).

Find Another Illusion, premier single du disque, incorporait déjà ces éléments aux habituelles notes vintages de mellotron et de synthétiseur. Irradiant, et toujours ancré dans une rêverie gracieuse et délicate. Parce que c’est aussi cela qui fait autant de bien avec le trio de Malmö : il plaît aux oreilles autant qu’il stimule l’esprit. Avec son psychédélisme onirique, ses doux bricolages et la caresse de sa voix éthérée, la musique de Death & Vanilla reconnecte les consciences et évoque puissamment.

Au final, chaque album du trio est un peu comme un film d’Hitchcock où l’on est à peu près sûrs d’y trouver une blonde, un détail physique étourdissant et l’apparition ni vue mais connue du maître du suspense. Si la constance de Nilsson, Hansson et Bodin est appréciable, les tonalités changeantes qu’ils savent y apporter le sont d’autant plus : l’œil observe toujours (bien que la pupille se dilate), l’astre réchauffe sans négliger ses rayons expérimentaux et les spirales pas pressées ajoutent ce soupçon de désuétude qui donne à ce Flicker toute sa saveur.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Looking Glass, Find Another Illusion, Fearless


Pas de commentaire

Poster un commentaire