Cosmopaark – ‘And I Can’t Breathe Enough’

Cosmopaark – ‘And I Can’t Breathe Enough’

Album / Howlin Banana / 20.01.2023
Shoegaze

En lançant la lecture de And I Can’t Breathe Enough, on met l’oreille dans un monde où la reverb est reine au milieu d’une pagaille de textures instrumentales distordues et modulées, roulant les unes sur les autres dans une alternance de phases calmes et écrasantes. Rien de plus que la définition de la musique d’un obscur groupe anglais du début des années 1990 ayant pour passion l’activation de ses pédales d’effet de guitare du bout de sa chaussure, mais c’est aussi la recette de celle de Cosmopaark. Pour franchir l’étape déterminante du premier album, le trio bordelais a rejoint les rangs de la brillante maisonnée Howlin’ Banana, dont le catalogue s’étoffe d’un groupe ouvertement shoegaze. On y retrouve ce qui a fait que le genre se soit démarqué à part entière il y a plus de trente ans, et les influences se font souvent évidentes : difficile de ne pas entendre l’empreinte de Ride et autres Chapterhouse dans la masse sonore et la puissance rythmique de Can’t Wait, ou encore de noms plus récents comme DIIV sur la lourdeur des refrains de Not Fixed et de Try.

Imiter ses inspirations est une chose, consolider un ensemble cohérent de morceaux visant la même trempe en est une autre. En dix titres, Cosmopaark aboutit à un hommage à ses héros réalisé au goût du jour, avec une production moderne et un sens de la composition qui met habilement en avant les contrastes, parcourant tout un ensemble de facettes de la mélancolie. Ce sentiment est particulièrement travaillé dans le traitement des voix, étonnamment épurées de réverbération à certains moments (Haunted House, Big Boy), renforçant ainsi la vulnérabilité des messages transmis autour de la construction de soi et de nos rapports aux autres. Les thématiques abordées et les schémas musicaux pourront donner une impression de déjà entendu, mais le langage largement répandu du shoegaze est aujourd’hui ce que le genre peut offrir de plus précieux : un terrain de jeu où explorer sons et émotions, sans l’obligation d’en suivre les règles ou au contraire de s’en distinguer. C’est bien dans ce contexte que Cosmopaark compte marquer les esprits en proposant une musique à l’honnêteté et à l’efficacité attachantes.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE

Can’t Wait, Suffocating, Concrete Plans


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.