Claptrap – ‘Adulting’

Claptrap – ‘Adulting’

Album / Un Je Ne Sais Quoi / 28.01.2022
Indie pop rétro-futuriste

En digne chevalier de l’indie rock hexagonal, Eric Pasquereau vient ajouter une nouvelle corde à son arc déjà bien fourni. Après Papier Tigre, The Patriotic Sunday et La Colonie de Vacances, le nantais présente Claptrap, une nouvelle arme quelque peu vicieuse qu’il manie de main de maitre aux côtés de Vincent Robert (Electric Electric), Julien Chevalier et Paul Loiseau, tous deux ayant déjà officié en tant que backing-band de The Patriotic Sunday mais aussi au sein de La Terre Tremble !!!. ‘Vicieuse’ car, à l’instar de leurs expérimentations singulières respectives ou communes, ces musiciens mêlent une accessibilité apparente à une véritable complexité de composition.

Accueillant dès l’entame de ce premier album (The Rewrite), Claptrap s’amuse ensuite à vous pousser dans une lessiveuse qui prend bien soin d’effacer toute trace de temporalité. Pour cela, le groupe use d’instruments ancestraux, mandoline ou guitare classique notamment, et d’autres plus contemporains de type synthétiseurs modulaires ou boîtes à rythmes. Entre ces deux parenthèse temporelles, Claptrap papillonne, rebondit, virevolte et, preuve d’une personnalité qui ne se cherche définitivement plus – pointe au carrefour de tout ce que ces bougres ont accompli jusque là.

Parce qu’on ne se refait pas, il y a en effet dans ce Adulting toute la singularité de La Terre Tremble !!! (You Operator), la même qui alimentait l’indie décalé de The Patriotic Sunday (Summer Ends), mais aussi parfois l’intensité répétitive de La Colonie de Vacances, le bruit et la transe en moins (Out Of). On ne se refait pas ! Pas question ici de mélodies évidentes, de morceaux joués tout droit (Wavelength) : Claptrap aime bifurquer, surprendre, et surtout qu’on le découvre à chaque écoute plutôt que de le siffler sous la douche. A ce titre, ce premier album atteint parfaitement son but, montre qu’il est encore possible d’emmener la pop sur des terres méconnues, mais laissera inévitablement en chemin les adeptes de musiques moins cérébrales, bien que tout aussi respectables.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
The Rewrite, You Operator, Public Eye

À LIRE AUSSI

Pas de commentaire

Poster un commentaire