Chocolat – ‘Jazz Engagé’

Chocolat – ‘Jazz Engagé’

Album / Dare to Care / 01.11.2019
Rock

Depuis leur précédent album, on cerne de mieux en mieux les accents métamorphes qui habitent Jimmy Hunt et sa bande. Il y a trois ans déjà, le groupe révélait son rock à vignettes en alignant, sourire en coin, les riffs et les références au fil de morceaux partagés entre petits récits et grands moments. En 2019, les québécois prolongent le geste entamé avec Rencontrer Looloo. Ebouriffant, Jazz Engagé multiplie la folie sans bride de Chocolat et son envie d’effleurer tous les styles. Constant dans l’humour et la finesse, le quatuor s’entiche ici de paroles qui nous laissent perplexes, et de mille influences pour raconter sa ‘grande oeuvre’ avec un second degré évident. 

Dès l’entame (L’album dont le texte reprend en deux minutes tous les titres de Jazz Engagé, puis Une introduction Inutilement Complexe), Chocolat semble parodier l’aspect pompeux du concept album, avant de déverser toute sa versatilité aux oreilles du monde : voix de fausset glam sur Bonjour Chocolat, rock sixties sur Cette fois C’est la Bonne, interlude enfumé le temps de Jazz Engagé, charge punk pour C’est Nice Ton Produit), funk du samedi soir sur Fou Fou Fou Mon Minou, et on en passe…

Le groupe pourrait alors frôler le trop plein, l’overdose d’idées et de sons qui feraient tourner court son beau projet. Ce serait sans compter les trésors d’imagination de Chocolat, comme cette production sans faille – chaude et claire – qui unit tous les morceaux dans un même geste. Ici un saxophone, là un synthé gracieux relance l’attention au moment ou l’on viendrait à se perdre; quelques bribes d’un texte absurde (et ils sont légions) nous accrochent, avant qu’un riff et un gimmick nous replongent dans les méandres de cet album roublard, reflet d’un groupe qui parfait son insaisissable identité grâce à sa fausse légèreté et son propos plus singulier que jamais.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Bonjour Chocolat, So Sorry, Jazz Engagé, Fou Fou Fou Mon Minou, Heavy, Devil C’t’a’ Tout le Monde, Rock & Roll pour Toi


No Comments

Post A Comment