Bob Mould – ‘Blue Hearts’

Bob Mould – ‘Blue Hearts’

Album / Merge / 25.09.2020
Punk

A quelques jours seulement de l’élection présidentielle américaine, l’heure est plus que jamais à l’engagement et à la protestation de l’autre côté de l’Atlantique : un contexte idéal pour le nouvel album d’un Bob Mould sur les nerfs et qui veut que ça se sache. En 14 titres, l’ex Hüsker Dü – entouré du batteur Jon Wurster et du bassiste Jason Narducy – ressort les griffes comme rarement, et laisse librement remonter à la surface tout son passé de révolutionnaire, comme pour souligner que les problèmes d’hier n’ont pas totalement disparu aujourd’hui. La communauté homosexuelle dont il fait partie en sait quelque chose, elle qui s’est vue dilapidée par le Sida dans les années 80 et qui aujourd’hui voit ses dissidents totalement décomplexés derrière leur chef de file.

Sans retenue, et avec l’expérience lui offrant un recul crédible, le songwriter pointe ainsi du doigt tout ce qui le dérange et le démange dans le monde dans lequel il vit. Des changements climatiques sur l’entame acoustique Heart On My Sleeve, aux travers les plus sombres des Etats Unis (American Crisis, When You Left, Racing to the End), Bob Mould balance d’abord la sauce en mode uptempo, en deux minutes de moyenne. Simple et efficace, Blue Hearts ne s’encombre alors de rien si ce n’est de mélodies tranchantes (Forecast of Rain, Siberian Butterfly), d’une vérité bonne à dire et d’une intention qui offre à son auteur un vent de jeunesse toujours bon à prendre quand on affiche soixante piges au compteur (Next Génération, Fireball).

Ici, tout (ou presque) rappelle Sugar, cet autre groupe que le principal intéressé a également rendu culte chez tous les aficionados de power pop musclée; notamment au fil de la deuxième moitié de l’album qui tente de calmer le jeu (Everyth!ng to You, Baby Needs a Cookie). En vain : Bob Mould est beaucoup trop remonté et a beaucoup trop à dire pour laisser cette véritable rafale retomber platement devant sa cible. Qu’il est rassurant d’entendre s’élever les voix qui comptent dans les moments les plus sombres de notre existence !

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Next Generation, American Crisis, Forecast of Rain, Siberian Buttefly


Tags:
,
Pas de commentaire

Poster un commentaire