Carver – ‘Crown of Bunches of Grapes’

Carver – ‘Crown of Bunches of Grapes’

Album / A Tant Rêver du Roi – Pied de Biche – Araki – Days Off / 14.04.2023
Noise rock

Le label À Tant Rêver du Roi continue de démontrer son hyperactivité, comme son affection pour les larsens et la sueur, avec ce premier album de Carver sorti conjointement avec ses homologues de Pied de Biche et Araki. Les Nantais persistent ici dans la lignée de leur EP White Trash en alignant dix nouveaux morceaux où l’intensité et la rugosité du noise rock de Shellac viennent littéralement percuter les soubresauts rythmiques et mélodiques du math-rock de Don Caballero. Les riffs légendaires de Duane Denison (The Jesus Lizard, Tomahawk) ne sont jamais très loin non plus…

Ce qui pourrait paraitre trop chaotique pour des esgourdes trop chastes laisse vite apparaître de solides fondations. En témoignent les assauts précis et incisifs de la guitare, de la basse, et même du saxophone, ce dernier se permettant d’égrener ses propres riffs ici et là. Le chant, quant à lui, renvoie à feu-Condense et Loisirs – maillons historiques de la scène noise / post-hardcore hexagonale – mais également à l’excentricité de Laurent Paradot de Gâtechien, constat on ne peut plus flagrant sur Superhero. Loin de se prendre au sérieux, le groupe démontre par le choix de ses titres (Asshole, Aedes Albopictus, Kill the Stars) toute son autodérision, nourrie par le passé par ces musiciens ayant fait leurs armes au sein de Café Flesh et Francky Goes To Pointe à Pitre. L’interlude Arm – et sa mélodie infantile semblant sortie d’un clavier Playschool – placée en guise d’introduction de Rearm, mais surtout le visionnage du clip de Priests sauront convaincre les derniers sceptiques.

Carver prend donc ici un malin plaisir à pousser l’art de la dissonance et du contretemps dans ses retranchements mais, tel un félin expérimenté, finit toujours par retomber sur ses pattes. Crown of Bunches of Grapes méritera probablement un certain temps de dressage mais, une fois celui-ci passé, offrira aussi bien une véritable récréation qu’une impressionnante leçon de créativité au sein d’un registre noise rock pourtant déjà passablement étrenné.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Rearm, Cheers, Kill the Stars, Asshole, Superhero


Pas de commentaire

Poster un commentaire