Aphex Twin – ‘Collapse EP’

Aphex Twin – ‘Collapse EP’

Ep / Warp / 14.09.2018
Electrogeek


Vision chaotique d’un monde sur-numérisé, technologie de pointe qui pèse dans le game… Bienvenue dans la matrice. Celle du nouvel EP d’Aphex Twin, Collapse. Un univers reconnaissable parmi tous, geek sinon autiste spécialisé dans le digital. La dominante vert Python est la ligne de commande. Et les vues satellitaires en trois dimensions ancrent le discours à mesure que les rythmes distillés ici deviennent des monstres polymorphes.

Le morceau est intéressant, il est le miroir de la réflexion créative qu’opère Richard D. James depuis quelques décennies, et qui propose une composition à l’architecture à la fois éclatée et spatialisée. Le son circule, comme une délicate tombée d’étoffe, et dresse d’un coup un truc sorti de nulle part, fucked up au possible, qui vient surélever le débat. Un vortex déboulé soudainement se met à dominer l’édifice composé d’une myriade de petites matières pas du tout calées les unes sur les autres. Voici les forces synergiques d’Aphex Twin, toujours aussi étonnantes et imprévues.

Plus qu’un obscur pousse-boutons à l’âge d’or révolu, Richard D. James élève ici le débat. Collapse envoie un sacré uppercut : les kicks se démultiplient à la vitesse de l’éclair, les touches acid affriolent, les structures polyrythmiques miroitent sur des surfaces drum’n’bass un peu énervées, les relents rave (MT1 t29r2), tout éclate dès lors qu’un semblant de linéarité pointe le bout de son nez et l’ensemble reste pourtant digeste. Aphex Twin is the drukqs.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
abundance10edit[2 R8’s, FZ20m & a 909], MT1 t29r2, T69 collapse


Tags:
,
No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.