Bouche à oreilles

Avec son excellent album "GOB", ce n'est pas seulement le sursaut de Big Dada que Dels sonne, mais celui de toute une scène hip hop anglaise qui, entre grands pontes dans le creux de la vague et une génération grime peu passionnante, finissait par sérieusement se morfondre. En une dizaine de titres, le Mc y laisse entrevoir ses nombreuses influences, celles qui se reflètent également dans les dix morceaux qu'il a choisi pour cette playlist. Demandez lui en dix et pas un de plus, et voici ce que Dels sort de sa discothèque.

fun

Elevés au grain californien, les Funeral Party composent de véritables tubes indie rock aux frontières du post punk, du disco, du grunge, voire de l'electro, et ne cessent d'emoustiller la scène de Los Angeles. En décembre, le groupe sera de retour en France pour notamment assurer un set de feu aux prochaines Transmusicales de Rennes. Assurément, "Golden Age Of Nowhere" - le premier album du combo - va faire trembler les murs du Hall 3. Histoire d'en savoir plus sur les goûts de ces jeunes américains, ils commentent les dix titres qui auront marqué jusque là leur parcours et plus généralement leur culture musicale. Bonne écoute.

tofhook En 2009, Tom Havelock et Marcus Efstratiou ont débarqué en trombe sur la scène musicale londonienne, pourtant déjà fort encombrée. Leur premier Ep, "Race For The Bone", est consacré dès sa sortie single de la semaine par le webzine de référence Drowned In Sound. Il faut bien admettre que ces vocalises hypnotiques et parfois surréalistes, flottant en apesanteur au-dessus de textures instrumentales synthétiques et de rythmiques robotiques, ont tout pour susciter la plus immédiate des addictions. Un diagnostic confirmé à l'automne, lors de la sortie d'un second Ep, "Bang Bang Cherry", et de concerts hypnotiques.