En pole pour 2021 – Les groupes qui vont marquer l’année

En pole pour 2021 – Les groupes qui vont marquer l’année

Il y a un an, en lâchant notre sélection des groupes à suivre lors des mois à venir, nous étions loin de nous douter de ce que préparait 2020. L’arrêt total des concerts aura logiquement chamboulé nombre de stratégies au sein des labels, même chez les groupes privés de live, leur canal de diffusion principal. Alors que 2021 démarre dans une ambiance similaire, tout le monde croise les doigts pour ne pas avoir à subir une année identique. C’est donc plein d’espoir qu’on tente ici de mettre à l’honneur ceux qui, si le contexte leur permet, devraient logiquement faire parler d’eux à l’occasion de la sortie de leur premier album. Et une fois encore, le constat est sans appel : la France a beau se défendre comme elle le peut, l’Angleterre connait actuellement une passionnante résurrection de sa scène rock, et la voit de fait s’accaparer la grande majorité des futures révélations, toutes biberonnées à leur patrimoine post punk local. Bien sûr, on peut se tromper. Mais si on avait quelques billes à mettre sur une poignée de groupes, elles iraient très certainement sur ceux-là. Bilan dans un an.

SÉLECTION

DO NOTHING

En provenance de Nottingham, Do Nothing vient mettre son grain de sel dans le revival post punk. Sa force ? Son frontman Chris Baily, ses costards, son charisme, son chant déclamé au cynisme typiquement anglais, et sa voix parfois proche de celle de Paul Banks (Interpol). L’an passé, le groupe a signé Zero Dollar Bill, un premier Ep assaisonné de punk et de garage, notamment porté par le dansant Lebron James. Avec déjà deux singles supplémentaires sortis en fin d’année dernière, le combo devrait logiquement goûter aux joies du premier album en 2021.

FACEBOOK / YOUTUBE / INSTAGRAM / BANDCAMP

YARD ACT

Autre révélation en provenance d’Angleterre, de Leeds plus précisément, Yard Act a quasiment donné autant de concerts qu’il a sorti de singles – trois à ce jour – depuis sa formation l’an passé, pourtant tout laisse déjà à penser qu’on est en présence d’un grand de demain. En effet, le confinement n’aura clairement pas eu la peau de son post punk indie et dansant sur lequel James Smith y va de sa narration impassible, posée sur des riffs accrocheurs et un groove imparable qui n’est pas sans rappeler l’école no wave de ESG et Liquid Liquid.

FACEBOOK / YOUTUBE / INSTAGRAM / BANDCAMP

WILD FOX

Angers, encore et toujours. Tous les chemins du rock y mènent. Cette fois, c’est Wild Fox – tout juste majeur mais à l’oeuvre depuis 2016 – qui fait briller l’héritage de la ville. En parallèle de deux premiers Eps passés quasi inaperçus en 2018 et 2019, le groupe s’est construit une solide réputation scénique, jusqu’à entrer au Studio Black Box l’an passé pour coucher un nouvel Ep sur bandes. Quelque part entre garage et post punk, entre influences plus ou moins bien digérées, Wild Fox convainc à la seule force d’un dernier single – Under Rod’s Mind – extrait de Night Has Come à sortir le 29 janvier. Comme quoi il n’en faut finalement pas beaucoup pour rejoindre les rangs des formations les plus attendues de cette année 2021.

FACEBOOK / YOUTUBE / INSTAGRAM

TV PRIEST

L’explosion que connait actuellement le post punk n’est pas qu’une affaire européenne, encore moins anglo-anglaise. La preuve avec les londoniens de TV Priest qui, seulement quelques mois après avoir décidé de monter leur groupe, ont su taper dans l’oreille de Sub Pop Records. Label de rock parmi les plus mythiques d’outre Atlantique, c’est lui qui les a pris sous son aile en vue d’un premier album à sortir en février, qui s’inscrit avec assurance quelques part entre Protomartyr et The Fall, tout en s’accordant quelques pincées de krautrock. Et les quatre titres déjà dévoilés sont loin de fleurer bon la publicité mensongère. D’ici que les Etats Unis reconnaissent pour de bon les qualités implacables du rock anglais, il n’y a plus qu’un pas.

FACEBOOK / YOUTUBE / INSTAGRAM / BANDCAMP

BLACK COUNTRY, NEW ROAD

Deux titres auront seulement suffi pour que les médias au nez fin identifient tout le potentiel de Black Country New Road. Côté label, c’est même Ninja Tune – d’ordinaire plus electro, trip hop et hip hop – qui a mis le grappin dessus, et qui sortira le premier album du groupe le 5 février. Produit par Andy Savours (My Bloody Valentine) qui s’est appliqué à le faire sonner aussi live que possible, il comprendra six titres représentatifs des premiers 18 mois d’existence de ce collectif musicalement imprévisible, à l’instar des Black Midi et Squid avec qui il a déjà partagé la route.

FACEBOOK / YOUTUBE / INSTAGRAM / BANDCAMP

BOTHLANE

Alain Deval est seul aux commandes de Bothlane. Derrière sa batterie et armé de synthèse modulaires, le belge – déjà passé par quelques expériences de groupes (The Brums, Ginger Bamboo, Quark, Anu Junnonen) – n’a qu’une idée en tête : la trance et la danse. Inspiré par la techno autant que les rythmiques afro/jazz, il laisse libre cours à la liberté qui l’habite et qu’il transforme en expérimentations brutes et fougueuses, toujours accessibles. Preuve en est Hornet, un premier single qui devrait ouvrir la voie d’un opus plus conséquent cette année.

FACEBOOK / INSTAGRAM / BANDCAMP

COSSE

Avec un premier Ep sorti juste avant l’été, Cosse frappait un grand coup et dévoilait au grand jour des compositions empreintes d’agitations intérieures, fiévreusement inspirées, d’une puissance émotionnelle impressionnante. Frôlant la perfection, le groupe – toujours en équilibre maitrisé entre énergie et contrôle – faisait de ce premier disque une réussite totale. Dès lors, comment ne pas envisager la suite au plus vite ?

FACEBOOK / YOUTUBE / INSTAGRAM / BANDCAMP

3LH

Biberonné au soleil californien de Orange County depuis 2013, 3LH commence seulement à se faire un nom. Baigné d’influences garage, surf et pop, sa musique rappelle également la fougue et la fraicheur des débuts d’Arctic Monkeys. Auteur de récents singles accrocheurs et pour le moins convaincants, le quatuor prépare un premier album qui verra le jour au printemps prochain. Pile poil pour les beaux jours. Le hasard fait bien les choses.

FACEBOOK / YOUTUBE / INSTAGRAM / BANDCAMP

RAPPEL, PUISQUE 2020 NE LEUR A PAS LAISSÉ LE TEMPS...

ITALIA 90

Les anglais de Italia 90 n’ont pas eu besoin de sortir le moindre album pour se faire un nom auprès des aficionados du post punk. Habité par la colère et la volonté de pondre une musique aussi chargée politiquement que socialement, le quatuor a jusqu’ici sorti une série d’Eps qui pourraient déboucher en 2021 sur un premier album attendu, et à la hauteur de tous les espoirs placés en lui. Bien calé sur ses rails pour assurer la relève de The Fall à Protomartyr, en passant par Joy Division, Wire et Gang of Four, Italia 90 pourrait tout rafler cette année.

FACEBOOK / YOUTUBE / BANDCAMP / INSTAGRAM

SQUID

A l’instar de black midi avec lequel il partage quelques points communs, Squid incarne une nouvelle génération de rockeurs anglais bourrés de talent. Si le quintet de Brighton n’est pas aussi bruyant que les gamins de Londres, il est épris de la même liberté, du même respect pour la musique en générale. A jamais marqué par l’écoute du premier album de Neu!, le groupe sortait en 2019 un Ep intitulé Town Centre , puis signait l’an passé chez le mythique label Warp, séduit par son sérieux potentiel. Il ne fait donc aucun doute qu’un premier album va prochainement voir le jour.

FACEBOOK / YOUTUBE / INSTAGRAM / BANDCAMP

DRY CLEANING

Tout est allé très vite pour Dry Cleaning. Né d’une idée apparue en 2017 à l’occasion d’une fête, le groupe a enregistré son premier Ep Sweet Princess avant même de donner son premier concert. Simple et directe, débarrassée du moindre superflu, sa musique s’inspire de The Feelies, The Fall et Pylon. En 2019, les londoniens signaient Boundary Road Snacks & Drinks, deuxième Ep soulignant une personnalité renforcée, puis un nouveau single en 2020. De quoi laisser penser qu’un premier album pourrait aisément leur succéder ces prochains mois.

FACEBOOK / BANDCAMP / INSTAGRAM


1 Comment
  • bar athym
    Posted at 18:02h, 27 février Répondre

    Bonjour

    puisque vous êtes dans les « révélations » post punk
    trouves sur youtubes avec une légende dedans .

    ICIhttps://www.youtube.com/watch?v=utQUzBjB2kA

Post A Comment