200 titres pour suivre ‘Hey You!’, la biographie des Burning Heads

200 titres pour suivre ‘Hey You!’, la biographie des Burning Heads

Il y a trois ans, en 2017, les Burning Heads fêtaient en grande pompe leur trentième anniversaire, soulignant au passage une longévité exceptionnelle au sein d’un microcosme punk français pourtant si difficile dès lors qu’on veut s’inscrire dans le temps. Des histoires, des anecdotes, le groupe orléanais – jamais avare dès qu’il s’agit d’en raconter – en a forcément à la pelle, et son bagout bien connu justifiait à lui seul qu’une biographie finisse par voir le jour. C’est à cela que Guillaume Gwardeath (directeur de la Fanzinothèque de Poitiers) et Sam Guillerand (journaliste, musicien) ont travaillé durant plusieurs années pour finalement signer Hey You!, un livre dans lequel les principaux acteurs – passés ou présents – se racontent sans fard pour mieux dessiner les contours de la légende.

C’est ainsi que, sur plus de 500 pages, le lecteur traverse les décennies comme les générations, constatant au passage à quel point le décor underground français a bien changé depuis la fin des années 80 et la naissance des Burning Heads. Les nineties, ce solide tissu de groupes et d’activistes de tout poil qui contribuait à rendre la scène punk rock française si passionnante, l’influence de groupes étrangers infiniment talentueux… Au delà d’honorer à juste titre ces figures de leur adolescence (et pas que), Hey You! offre aux quadragénaires certainement un peu nostalgiques une occasion de se replonger dans une époque révolue, de recroiser quelques noms trop vite oubliés, de ressortir quelques vieux disques, voire d’en (r)acheter.

Mais l’essentiel est ailleurs, dans les dires des Burning Heads eux mêmes, comme de leur entourage (leur ancien manager Filox notamment, véritable phénomène occupant un chapitre à lui seul). En allant chercher la matière première auprès des principaux intéressés, les deux journalistes ont contribué à ce que Hey You! grave dans le marbre l’histoire d’un groupe français incontournable, et que l’on (re)vive avec lui chacun des moments de sa longue vie, les meilleurs comme les pires, parce qu’il y en a eu aussi. Comme s’il s’invitait sur scène, en studio, ou dans le camion, le lecteur assiste alors aux enregistrements d’une petite quinzaine d’albums, aux tournées rocambolesques en France comme à l’étranger, renoue toutes ces connexions dont ces précurseurs du hardcore mélodique français ont toujours su se nourrir, subit les changements de line up en se faisant expliquer sans tabou les raisons qui les ont provoqués. Jusqu’à récemment et le mystérieux départ de Pierre, son charismatique chanteur guitariste, qui n’a pas manqué de faire tressauter les fans.

Au fil de ce pavé écrit avec autant de respect, de transparence que d’intelligence, l’évidence prend forme tant chaque épreuve renforce, tant chaque décision est prise sous le prisme de la passion, ouvrant à chaque fois un chapitre important de la vie du quatuor orléanais. Car la carrière des Burning Heads n’a jamais été un long fleuve tranquille. Elle aurait pu maintes fois s’éteindre, être définitivement relayée au rang de souvenir après que Thomas, JB et Mikis se soient retrouvés sans voix. Il n’en est rien. Alors qu’ils viennent de quitter le studio après avoir achevé l’enregistrement d’un futur album en compagnie de leur nouveau chanteur, les quatre poursuivent leur route. A cinq désormais. Comme immortels. Comme ces fidèles compagnons de route qu’ils ont toujours été. Comme ces idoles qu’on a souvent mis sur un piédestal, duquel ils sont tout de suite descendus, tirés par leur indécrottable modestie.

A la fois drôle, honnête et croustillant, Hey You! tend aux Burning Heads une résonance éternelle et bien méritée à leur leitmotiv ‘fun, énergie, passion’, comme il offre à leur public une lecture immersive, sans curiosité malsaine, amenant pas mal de réponses aux questions qu’on pouvait encore se poser au sujet de ce groupe emblématique ayant constamment évolué en faisant fi des modes et des notions de marketing. Nous, on l’a lu avec un appétit débordant de la première à la dernière page. On l’a terminé rassasié mais avec encore un peu de place pour du rab, et l’espoir d’en avoir. C’est un peu ce que Mowno vous livre modestement aujourd’hui. Ci-dessous, en bonus, une playlist de 200 titres croisés au fil du livre, histoire de mettre un peu de musique sur des noms, des titres, sur des légendes comme sur des inconnus, et surtout pour parcourir une énième fois une discographie dans laquelle on adore se (re)plonger . Bonne lecture, bonne écoute, avec toujours un peu de Biafine à portée de main.

LA PLAYLIST DU LIVRE

VIDEOS

No Comments

Post A Comment