20 documentaires musicaux à voir absolument – vol.12

20 documentaires musicaux à voir absolument – vol.12

Les fidèles lecteurs de Mowno le savent : la fin d’année, période ou l’actualité musicale se met soudainement au ralenti, laisse le temps de vaquer à d’autres occupations que la découverte de nouveaux disques ou la rencontre d’artistes nourrissant les fils d’actu. C’est donc l’occasion de buller en regardant une salve de documentaires. Invitations dans l’intimité de ses artistes favoris, dissection de genres particuliers, mise en lumière de labels influents, retour sur l’histoire et la carrière de groupes majeurs, cette nouvelle sélection de 20 documentaires musicaux ratisse large encore une fois. Pour que vous y trouviez forcément quelque chose à votre goût.

KURT VILE – (Bottle Back) Documentary

Au début du mois de septembre 2018, quelques jours avant d’annoncer la sortie de son prochain album Bottle It In, Kurt Vile s’entourait de quelques amis musiciens, quelque part dans les montagnes Catskill de l’Etat de New York pour répéter, préparer et réfléchir aux mois à venir que tous allaient passer sur la route.

NICK CAVE – 20.000 Days On Earth

24 heures imaginaires dans la vie du célèbre musicien Nick Cave. Iain Forsyth et Jane Pollard, vidéastes déjà à l’oeuvre pour plusieurs clips de l’Australien, signent un film à la fois enjoué et précis, divertissant et subtil, qui va bien au-delà de Nick Cave et touche au mystère universel du processus créatif.

STONES THROW – OUR VINYL WEIGHS A TON

Our Vinyl Weighs a Ton retrace l’histoire du label Stones Throw qui, par son avant gardisme et son amour de la musique, a su convaincre quelques uns des plus grand artistes hip hop (et autres) de lui faire confiance. Avec des interviews de Madlib, Kanye West, Common et autres, tous admiratifs d’un des acteurs les plus incontournables de l’histoire du rap.

LOUD QUIET LOUD – A FILM ABOUT THE PIXIES

Ce documentaire revient sur la reformation des Pixies en 2004 et sur les circonstances qui ont amené le groupe à se séparer un peu plus d’une décennie auparavant. Après avoir laissé le temps faire son oeuvre, la bande a repris le chemin des studios, puis la route, laissant Kim Deal sur le bas côté. (Re)plongée dans l’intimité d’un monstre de l’indie rock.

VIC CHESNUTT, WHAT DOESN’T KILL ME

What Doesn’t Kill Me est un documentaire inachevé réalisé par Scott Stuckey, revenant sur la myriade de nuances qui faisaient l’homme et l’artiste Vic Chesnutt. Le film raconte l’histoire douce-amère de la recherche perpétuelle de paix intérieure du chanteur-compositeur resté paralysé suite à un accident de voiture alors qu’il conduisait en état d’ivresse.

PORTOBELLO BONES – 1999 (Manière De)

Ce document présente le parcours de Portobello Bones au travers de rencontres avec les acteurs des réseaux parallèles. Exemples pour tout musicien désireux de conserver un vrai contrôle sur son moyen d’expression, les tourangeaux se montrent simples et attachants au sein d’un milieu musical où l’entraide et la sincérité remplacent l’argent.

TEMPS PLEIN, A FRENCH PUNK SCENE DOCUMENTARY

Il existe en France une scène musicale punk et noise ‘underground’, ‘souterraine’ au sens littéral du terme, d’une richesse artistique foisonnante, pour qui l’indépendance passe avant tout. Mais pour les milliers de passionnés qui la composent, cette liberté non régie par l’argent a tout de même un prix : celui de devoir concilier un désir d’épanouissement artistique en marge à des vies personnelles bien inscrites dans la société.

WATTSTAX

Wattstax est un documentaire retranscrivant le concert donné le 20 août 1972 au Los Angeles Coliseum, pendant lequel les habitants du quartier déshérité de Watts commémorèrent le 7e anniversaire des émeutes de Watts dont ils furent les principaux protagonistes et témoins. Le film s’intéresse aussi à la vie de la communauté afro-américaine de ce quartier au début des années 1970.

CLOCKWORK ORANGE COUNTY, THE RISE OF WEST COAST PUNK ROCK

A la fin des années 1970 naissait le punk rock de la West Coast. Beaucoup se sont alors opposés à ces enfants tatoués, aux cheveux pointus, incompris par les forces de police. Personne ne croyait que The Cuckoo’s Nest, un petit club du sud de la Californie, lancerait la carrière de nombreux grands groupes punk, et alimenterait cette culture de plusieurs milliards de dollars qui perdure encore aujourd’hui !

WE ARE MODESELEKTOR

We Are Modeselektor, est un documentaire qui, comme son titre l’indique, présente le duo allemand. Durant 75 minutes, le film revient sur son environnement, l’amitié qui l’anime, et permet de répondre aux nombreuses questions que les fans se posent. Qu’est-ce que le Seilscheibenpfeiler ? Comment sont nés les premiers morceaux de Modeselektor ? Ou se trouve Monkeytown ?

N.W.A, THE WORLD’S MOST DANGEROUS GROUP

Par le biais d’images rares, d’interviews, et autres archives, le film revient sur l’histoire de ce groupe originaire de Compton, composé d’amis d’enfance qui se sont nourris de la rage de la rue pour la mettre au profit de leur musique. A la fin des années 80, en se faisant ni plus ni moins que la voix de leur quartier en passe d’exploser, Eazy E, Dr Dre, Ice Cube, Mc Ren et Dj Yella inventaient le gangsta rap qui allait effrayer l’Amérique blanche.

FREESTYLE, THE ART OF RHYME

Ce documentaire explore l’histoire du freestyle, depuis ses balbutiements dans les rues de New York dans les années 1970 jusqu’à la consécration des années 1990. Du rap-jeu des rues aux battles fulgurantes des grandes scènes, cette discipline est faite de rythmes festifs, de rimes frondeuses, de flows bouillonnants. Le film, ponctué par les interventions de nombreuses figures du genre, révèle des facettes cachées d’un mouvement culturel méconnu.

WHY YOU DO THIS

Michael Dafferner est membre de Car Bomb, un groupe de mathcore inconnu. Durant trois ans, et autant de tournées, il interviewe les groupes avec lesquels il se produit, et se demande pourquoi tous suivent le même chemin frustrant qui consiste à devoir assumer un travail tout en rêvant de devenir musicien à temps plein.

HOW THE BEATLES CHANGED THE WORLD

L’histoire fascinante de la révolution culturelle, sociale, spirituelle et musicale déclenchée par les Beatles. Le film revient sur l’impact que le quatuor a eu, d’abord dans sa Grande-Bretagne natale puis peu de temps après dans le monde. Il retrace également ce parcours qui a fait de ces jeunes subversifs des héros de la contre culture.

THE LIBERTINES, THERE ARE NO INNOCENT BYSTANDERS

A l’été 2010, les Libertines se sont reformés pour deux concerts exceptionnels devant 100.000 fans aux festivals de Leeds et de Reading. Après six ans de brouille, de griefs, de unes des tabloïds et de nouvelles vies, le groupe avait enfin l’occasion de goûter à ces grands concerts dont leur catastrophique séparation les avait privés.

DESCENT INTO THE MAELSTROM, THE RADIO BIRDMAN STORY

Radio Birdman nait en 1974 à Sydney avec une mission : ne jamais céder aux compromis. Sa détermination à faire les choses à sa façon, contre l’industrie, est inébranlable et le renforce jusqu’à faire du groupe une famille. Plus tard, il ira même jusqu’à créer son propre site The Funhouse pour y publier ses propres disques, mais l’intensité qui l’anime l’amène à sa rupture.

THE CLASH, NEW YEAR’S DAY ’77

Documentaire méconnu du grand public, The Clash – New Year’s Day ’77 image, archives et interviews d’époque à l’appui, le concert d’ouverture donné par le groupe le 1er janvier 1977 au Roxy de Londres. Le film est une véritable peinture de ce qu’était le Royaume-Uni à cette époque charnière, tout en concourant habilement à la mythologie toujours intacte du punk, de cette cassure momentanée dans l’histoire du rock qu’il se proposait de détruire.

THE DECLINE OF WESTERN CIVILIZATION

Film incontournable sur les scènes punk et metal de Los Angeles, The Decline Of Western Civilization permet à la réalisatrice Penelope Spheeris (Wayne’s World) de démontrer pourquoi le mouvement punk est toujours le dernier recours de gamins perdus, quarante ans après son apparition. On se plonge ainsi dans la scène punk des années 80, celles des Alice Bag Band, Black Flag, Catholic Discipline, Circle Jerks, Fear, Germs, et X.

WHO WANTS TO LIVE FOREVER, THE FREDDIE MERCURY STORY

Le documentaire retrace les dernières années de Freddie Mercury, légende du rock et leader de Queen, un groupe qui a conquis le monde de la musique dans les années 70 et 80. Quel était son style de vie et le chemin qui l’a conduit à une mort tragique due au sida alors qu’il n’avait que 46 ans ? 

LE MONDE SELON RADIOHEAD

Portrait d’un groupe à la fois populaire et expérimental, engagé et secret, mais sans égal depuis les années 1990. Ce documentaire plonge au cœur de Radiohead, machine complexe et mélancolique, et éclaire ses rouages grâce à des archives et des témoins concordants (biographe, philosophe, musicologue…).


Pas de commentaire

Poster un commentaire