Dans la discothèque de Metronomy…

Dans la discothèque de Metronomy…

Qu’on se le dise. Voilà maintenant plus de dix ans que Joseph Mount, leader du groupe Metronomy, ne cesse d’insuffler charme, vivacité, mélancolie et inventivité à la pop. Songwriter parmi les plus prolifiques qu’ait pu compter l’Angleterre ces dernières années, le britannique a bâti en quelques albums l’une des discographies les plus marquantes de la décennie, une de celles qui a su intelligemment puiser dans la modernité autant que dans les textures chaleureuses du passé. Alors que vient tout juste de sortir Metronomy Forever, le sixième album du groupe, nous sommes allés à la rencontre de Joseph afin de découvrir quels sont les disques qui ont marqué sa vie, et qui ont fait de lui le musicien accompli qu’il est aujourd’hui.

Le disque qui te rappelle ton enfance ou ton adolescence

Joseph Mount : Come on Feel des Lemonheads. Il me rappelle des vacances passées en famille, une sorte de road trip autour des Pyrénées il me semble, entre Bilbao et Biarritz. J’écoutais ce disque dans la voiture et je m’engueulais avec mes parents.

Le disque qui t’a vraiment donné envie de faire de la musique

C’est probablement Revolver des Beatles qui a changé mon idée de la musique, qui l’a révélée comme un truc vraiment cool. Mais celui qui m’a réellement poussé à faire de la musique de mon côté, c’est Endtroducing de DJ Shadow.

Le disque qui a le plus influencé et inspiré la musique de Metronomy depuis ses débuts

C’est une bonne question… Un album qui aurait eu une influence sur tous nos disques… Peut être We Are Not Men, We Are Devo. Ou alors Speaking in Tongues de Talking Heads.

Le disque qui ne te quittera jamais, sur lequel tu reviens régulièrement

Songs In the Key of Life de Stevie Wonder. Ce n’est pas très excitant comme réponse, mais je l’écoute vraiment chaque année.

Le meilleur disque pour se détendre

Récemment, j’ai pas mal écouté Music for Airports de Brian Eno. J’ai l’impression qu’avec la mode des playlists de relaxation, la musique ambiante va revenir en force.

Le meilleur disque pour danser

Ça ne peut être que Discovery de Daft Punk. C’est pour moi le meilleur album de pop dance de tous les temps, je n’en vois aucun autre qui a autant de morceaux dance aussi parfaits.

Le meilleur disque pour une nuit d’amour

Pour une nuit d’amour (rires) ?!? Je ne l’écoute jamais quand je fais l’amour mais je me souviens avoir pensé que Southern Hummingbirds de Tweet était un bon disque pour ça.

Le disque qui te tire la larme à chaque fois

Je ne crois pas qu’il y ait un album entier qui me fasse pleurer. Mais il y a cette chanson des Shangri Las qui m’a longtemps rendu mélancolique dès que je l’écoutais.

Le disque que tu conseillerais à un petit jeune qui voudrait se lancer dans la musique

Ça dépend de plein de choses mais je pense que tout le monde devrait écouter The Love Below d’Outkast. Il y a tout, tous les genres musicaux sont concentrés dans ce disque.

Ton disque WTF ou
guilty pleasure préféré

The Greatest Showman, parce que mes enfants l’adorent, et je me rends bien compte que c’est assez mauvais, mais je n’ai plus vraiment honte de rien…

Ton disque français préféré

Percussions de Serge Gainsbourg, et plus récemment Recto Verso de Paradis.

Le disque que tu diffuserais dans l’espace

Je dirais Jamiroquai, The Return of the Space Cowboy. Juste parce qu’il y a le mot ‘Space’ dedans (rires) !

Le dernier disque que tu as acheté personnellement

C’est une histoire improbable. J’étais dans les Pyrénées avec la famille de ma copine, je suis allé jeter un œil à un événement qui avait lieu dans le village. D’habitude, dans ce genre de truc, les groupes sont plutôt mauvais ou pas très intéressants, mais là je suis tombé sur un super groupe qui s’appelle Portron Portron Lopez, des français mais je ne sais pas d’où exactement. Je les suspecte d’être absolument inconnus, mais ils ont un Bandcamp et j’ai acheté leur disque.

Le dernier disque qui t’as mis une claque

C’est plutôt un EP, qui s’appelle Piano de Joy Again. La production est très cool, ça sonne très moderne.

ECOUTE INTEGRALE


Tags:
No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.