Tous les goûts d’Ashinoa sont dans la nature

Tous les goûts d’Ashinoa sont dans la nature

Ashinoa n’est pas le premier groupe français à trouver un écho au delà de ses frontières sans même que le pays ne soupçonne son existence. C’est en effet sur le label anglais Fuzz Club que les lyonnais s’apprêtent à sortir L’Orée, un deuxième album aux ambiances et aux influences multiples. Ici percussif et dansant, là hypnotique et cinématique, le collectif prend quelques distances avec son krautrock originel pour mieux apprivoiser une musique psychédélique expérimentale aux contours électroniques. Enregistrés en bordure de forêt, ces douze titres se sont laissés imprégner par la nature environnante, par les préoccupations écologiques de ses auteurs, avant d’accueillir divers musiciens invités à y apporter leur touche. Tout au long de l’album, on sent planer les ombres de Can, Beak>, Khruangbin, Kikagaku Moyo, The Heliocentrics, mais aussi de Dj Shadow et Flying Lotus. Autant d’influences tissant le fil rouge d’une musique à la fois riche et surprenante que Mowno vous propose d’écouter en avant-première jusque’ à sa sortie le 25 mars. Et pour l’occasion, le groupe revient sur ses principales références au sein d’une playlist commentée à découvrir également ci-dessous.

PLAYLIST COMMENTÉE
BEAK> – Oh Know

La pêche. Ce morceau a tout qui va : malaise, groove, sons de fou. Le clip d’ailleurs est sublime. Meilleure caisse claire de 2021.

EL MICHELS AFFAIR – Masterclass

Douceur et swag by El Michels Affair, un groupe à la discographie très hétéroclite. Des mélodies des temps anciens et des flûtes du futur.

WEVAL – Someday

Des magiciens de la production. Ici, ils font rêver avec une boucle de batterie sans début ni fin, et une disto en peau de pêche. Après écoute, on se rend compte que la musique psychédélique peut avoir aussi cette forme.

MINAMI DEUTSCH – Can’t Get There

Un peu de krautrock tout frais pour cette sortie des japonais de Minami Deutsch. L’insistance et la douceur de ce morceau nous ont frappés. Aucune trace de dureté, et une mélodie portante qui donne envie de siffler.

KIKAGAKU MOYO  – Tree Smoke

Ce morceau est à Ashinoa ce que Seven Nation Army est à l’équipe des Bleus. On a choisi une version live parce que c’est typiquement le genre de voyage musical qui demande de la liberté d’exécution.

KAYTRANADA & BADBADNOTGOOD – Weight Off

Grosse chauffe direct, synthé méga classe, une batterie cuttée sur la fin façon hip hop… Balèze ! Puis un break qui t’élève, et une fin qui te tient par la main pour t’aider à t’envoler. Ça, c’est la classe !

FLYING LOTUS  – Crust

Un morceau issu de son dernier album produit spécialement pour Yasuke, une série Netflix. Cette track est juste apaisante, et donne tellement envie de chanter avec cette basse lancinante ! Elle a tendance à tourner en boucle dans nos têtes après qu’on l’ait écoutée.

PIERO UMILIANI – Mondo Dove Vai

On a choisi ce morceau du Maestro Piero Umiliani, mais on aurait eu des dizaines d’heures de musique magnifique dans lesquelles piocher. Groove serré et romantisme méditerranéen pour ce morceau imprévisible et parfait. La bande son de tes prochaines vacances.

GUADAL TEJAZ  – Night Drinker

Aah, cette tension qui monte sans cesse avec cette voix vibrante qui en rajoute une couche ! On adore l’énergie qui se dégage de ce morceau. Ca donne envie de foutre le bordel dans la fosse quand tu l’entends en live !

MRR ADM – 5ive (feat Malcolm Catto)

Ça nous rappelle ces années rave D&B, mais en mieux ! La batterie envoie tout ce qu’elle peut dans une ambiance bien dark et malsaine ! Ça donne envie de partir en vrille à chaque fois qu’elle drope !

PLAYLIST


No Comments

Post A Comment