Hommage – Adam Yauch (Beastie Boys), les 10 rimes qui resteront…

mca

Le vendredi 4 mai 2012 à New York City, Adam « MCA » Yauch a perdu son combat contre le cancer qui le rongeait progressivement depuis 2009 alors que, pas plus tard qu’en janvier dernier – peu de temps avant l’intronisation de son oeuvre au prestigieux Rock n’Roll Hall of Fame – il déclarait: « Je suis reconnaissant pour toute l’énergie positive que les gens m’envoient, mais dire que je suis guéri aujourd’hui est exagéré. Je suis toujours en traitement, je reste optimiste et espère être guéri dans un futur proche« . Membre fondateur des Beastie Boys avec AdRock et Mike D en 1979, il aura contribué – au bout de 40 millions d’albums vendus – à faire du groupe un monument de la musique moderne en l’intégrant parfaitement à deux cultures difficiles à concilier à l’époque: le punk/hardcore avec lequel il a débuté, puis le hip hop dont il est devenu un pionnier. Personnalité la plus discrète du combo, converti au buddhisme sur le tard, passionné de cinéma, MCA laissera l’image d’un homme à la fois humain et humble, spirituel et déterminé dans son engagement pour diverses causes (le Tibet surtout). Il laissera également à jamais dans les archives du genre quelques rimes exceptionnelles, parmi lesquelles la dizaine que l’on vous propose ci-dessous. On l’imaginait à jamais adolescent. Du haut de ses 47 ans, ce fils, mari et père a tristement rappelé aujourd’hui que, à défaut de pouvoir être intemporel, nul n’est éternel.

« Born and bred Brooklyn U.S.A.
They all me Adam Yauch but I’m M.C.A.
Like a lemon to a lime a lime to a lemon
I sip the def ale with all the fly women
 »
NO SLEEP TIL BROOKLYN – Extrait de « Licensed To Ill » (1986)


I smoke cheeba it helps me with my brain
I might be a little dusted but I’m not insane
People come up to me and they try to talk shit man
I’ve been making records since you were sucking on your mother’s d*ck

3 MINUTE RULE – Extrait de « Paul’s Boutique » (1989)

« If you can feel what I’m feeling then it’s a musical masterpiece
If you can hear what I’m dealing with then that’s cool at least
What’s running through my mind comes through in my walk
True feelings are shown from the way that I talk
And this is me y’all, I M.C. y’all
My name Is M.C.A. and I still do what I please and
Now I’d Like to introduce I’ll pass the mic to D. for a fist full of truth
 »
PASS THE MIC – Extrait de « Check Your Head » (1992)

« Well I’m as cool as a cucumber in a bowl of hot sauce
You’ve got the rhyme and reason but got no cause
But if you’re hot to trot you think you’re slicker than grease
I’ve got news for you crews you’ll be sucking like a leech
 »
SO WHAT’CHA WANT – Extrait de « Check Your Head » (1992)


« I want to say a little something that’s long overdue
The disrespect to women has got to be through
To all the mothers and sisters and the wives and friends
I want to offer my love and respect to the end »

SURE SHOT – Extrait de « Ill Communication » (1994)

« As I develop the awakening mind I praise the Buddha as they shine
I bow before you as I travel my path to join your ranks
I make my full time task for the sake of all beings I seek
the enlighted mind that I know I’ll reap
 »
BODHISATTVA VOW – Extrait de « Ill Communication » (1994)


If you try to knock me you’ll get mocked
I’ll stir fry you in my wok
Your knees’ll start shaking and your fingers pop
Like a pinch on the neck from Mr. Spock.

INTERGALACTIC – Extrait de « Hello Nasty » (1998)


All you trekkies and tv addicts
Don’t mean to diss, don’t mean to bring static
All you klingons in the f**kin’ house
Grab your backstreet friend and get loud
Blowin’ doors off hinges
I’ll grab you with the pinchers
And no I didn’t retire
I’ll snatch you up with the needle nose pliers
 »
CH-CHECK IT OUT – Extrait de « To The 5 Boroughs » (2004)

« Dear New York I hope you’re doing well
I know a lot’s happen and you’ve been through hell
So, we give thanks for providing a home
Through your gates at Ellis Island we passed in droves
 »
OPEN LETTER TO NYC – Extrait de « To The 5 Boroughs » (2004)


« Pass me the scalpel, I’ll make an incision
I’ll cut off the part of your brain that does the bitching
Put it in formaldehyde and put it on the shelf
And you can show it to your friends and say that’s my old self
 »
MAKE SOME NOISE – Extrait de « Hot Sauce Committee Part 2 » (2011)


À lire ou écouter également:

2 réponses à Hommage – Adam Yauch (Beastie Boys), les 10 rimes qui resteront…

  1. yanna 7 mai 2012 à 20 h 17 min #

    FUCK FUCK FUCK fais chier kil soit mort putain d emerde j’adore ces gars les meilleurs de la fusion il fi ke j’aille sur ce site pour découvrir par hasard kil est décédé, je n’ai vu nulle part l’info

  2. Mehdi 10 mai 2012 à 9 h 42 min #

    Ca fait chier ! Paix à son âme.
    Ces mecs là sont des génies…

Laisser un commentaire